La rage, et à la fin nous serions tous heureux

1
2
3
4
5

Mains d'Œuvres , Saint-Ouen

Du 20 au 23 octobre 2016
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Performance

La compagnie Le Dahu travaille depuis plusieurs années en maisons d’arrêt. De ses ateliers en milieu carcéral est née l’envie de ce spectacle : faire se rencontrer sur scène un ancien détenu, un comédien, une danseuse et une violoncelliste.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 octobre 2016

 

Photos & vidéos

La rage, et à la fin nous serions tous heureux

De

David Costé

Chorégraphie

Maëlle Faucheur

Mise en scène

David Costé

,

Maëlle Faucheur

Avec

Sabine Balasse

,

Maëlle Faucheur

,

David Francillette

,

Damien Houssier

La compagnie Le Dahu travaille depuis plusieurs années en maisons d’arrêt. De ses ateliers en milieu carcéral est née l’envie de ce spectacle : faire se rencontrer sur scène un ancien détenu, un comédien, une danseuse et une violoncelliste.

« En rencontrant la prison, ce qui nous a marqués, c’est combien c’est un espace de vie. C’est aussi un espace social, invisible à la majorité. Par le théâtre et la danse, c’est avec une subjectivité totale que nous y entrons. Ce qui nous touche c’est comment l’individu se compose entre lutte et imprégnation. »

Que diriez-vous de vous-même ?
C’est quoi la révolte ?
La révolution ?
Le bonheur ?

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La rage, et à la fin nous serions tous heureux

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment