La nuit prochaine

Paris 1e
du 27 novembre au 20 décembre 2022
1h15

La nuit prochaine

Après Frantz, découvrez le nouveau spectacle de la compagnie BPM ! À partir de 10 ans.

À partir de 10 ans.

  • Un lien poétique entre son et corps

Un beau jour qu’elle se sentait plutôt en forme, on annonce à Ana qu’elle a une maladie extrêmement grave. Mortellement-foudroyante-mentalo-musculario-multifactorielle-métabolique. Sa vie s’annonce d’un coup légèrement plus brève et plus intense. Et pourtant, elle ne se sentait pas si mal. Et pourtant, le monde extérieur tourne toujours. Ballottée entre son intériorité déchirée et un réel tendre et affreux, Ana n’a pas encore dit son dernier mot.

Entrelaçant polyphonies et mouvements choraux, la compagnie BPM poursuit ici sa recherche autour du lien poétique entre son et corps.

  • Note d'intention

La nuit prochaine est un projet venu d’un double désir qui me suit de longue  date. Le premier pan de celui-ci était de  raconter l’histoire d’une jeune femme à qui le destin ferait un si mauvais tour – absurde, tragique – qu’elle se retrouverait hébétée et à l’arrêt au milieu d’un monde épileptique qui continue à tourner sans elle. D’un monde parfaitement et logiquement indifférent à son drame personnel. Ne lui resterait que cette question grande ouverte : comment donner  sens au temps qui me reste ? Au-delà de la question bien poliment posée, c’était avant tout dans ma tête une histoire de vibration. J’imaginais une personnage qui du fait de ses mésaventures deviendrait si intense, si vibrante, que son rapport à la société deviendrait nécessairement problématique.

À cela s’est vite associé le deuxième pan du projet qui était plus strictement formel. Je souhaitais créer une pièce qui se jouerait d’un seul souffle et dont le fil conducteur serait les corps et les chants des comédiens. L’idée était de créer les espaces réels ou mentaux d’Ana grâce à un chœur de mouvements et de polyphonies. Sur ce flux de choralité quasi-impressioniste viendraient se déposer toutes les scènes concrètes de l’histoire. Les mêmes comédiens y joueraient  tous les personnages  secondaires avec leur part de drame, de comique et de bêtise. Avec cette narration un peu étrange par le chœur demouvement et le chant, nous cherchons à rendre le déboussolement d’Ana et à faire arriver les scènes de manière presque fragmentaire. C’est aussi – à nouveau – une question de vibration : lier les scènes entre elles, le personnage avec son état, les spectateurs avec l’histoire grâce à l’intensitédu chœur et des voix chantées.

Bien sûr, les scènes à proprement parler sont là pour détailler le drame d’Ana, montrer comment elle s’en sort (ou pas)  ou encore apporter  unhumour et une ironie du quotidien que nous affectionnons particulièrement. Mais tout cela ne prend pleinement son sens que dans le lien entre les corps,les  voix et la ferme intention d’Ana de s’accrocher à la vie. C’est de la rencontre entre fil ténu d’Ana et fil tendu du chœur qu’est née La nuit prochaine.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Déchargeurs

3, rue des Déchargeurs 75001 Paris

Bar Châtelet Lieu intimiste Salle climatisée
  • Métro : Châtelet à 29 m
  • RER : Châtelet les Halles à 242 m
  • Bus : Rivoli - Châtelet à 94 m, Rivoli - Pont Neuf à 96 m, Châtelet à 171 m, Pont Neuf - Quai du Louvre à 265 m, Châtelet - Quai de Gesvres à 341 m, Châtelet / Coutellerie à 399 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs 75001 Paris
Spectacle terminé depuis le mardi 20 décembre 2022

Pourraient aussi vous intéresser

- 32%
Ether

Théâtre de la Cité Internationale

Le cri d'Yvona

Théâtre Elizabeth Czerczuk

Amok

Théâtre Elizabeth Czerczuk

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire

Théâtre Elizabeth Czerczuk

- 51%
Le prix de l'or

Théâtre Ouvert

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Spectacle terminé depuis le mardi 20 décembre 2022