La Célestine

Vingtième Théâtre , Paris

Du 14 janvier au 01 mars 2009

CLASSIQUE

Tolède 1490. L’Eglise toute puissante étend sa griffe sur l’Espagne. Dans le jardin de tous les désirs, Calixte et Mélibée vivent une passion interdite et farouche. Dans les bas-fonds de la ville, la Célestine, mère maquerelle avide d’argent, sorcière diabolique, magicienne maléfique, tisse la toile, dans laquelle vont se prendre les héros d’une histoire violente, sensuelle et grandiose.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 01 mars 2009

 

Photos & vidéos

La Célestine

De

Fernando de Rojas

Mise en scène

Frédérique Lazarini

,

Henri Lazarini

Avec

Myriam Bella

,

 Biyouna

,

Céline Caussimon

,

Rona Hartner

,

Eloïse Labro

,

Gaspard Legendre

,

Didier Lesour

,

Tristan Lhomel

,

Luis Rego

Tolède 1490. L’Eglise toute puissante étend sa griffe sur l’Espagne. Dans le jardin de tous les désirs, Calixte et Mélibée vivent une passion interdite et farouche. Dans les bas-fonds de la ville, la Célestine, mère maquerelle avide d’argent, sorcière diabolique, magicienne maléfique, tisse la toile, dans laquelle vont se prendre les héros d’une histoire violente, sensuelle et grandiose.

Adaptation : Henri Lazarini.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La Célestine

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Christian R. (7 avis) 23 février 2009

La Célestine Je suis allé voir la Célestine au vingtième théâtre et, je ne m’attendais pas à voir une pièce qui se passe au 15e siècle jouée avec humour, sérieux et talent. Biyouna qui joue la Célestine est admirable. Les autres comédiens tiennent leur rôle avec contenance et l’ensemble est agréable a voir et à entendre. Il faut dire que le talentueux metteur en scène, Henri Lazarini, aidé de sa fille dans ce projet, n’est pas le premier venu. Il a su donner à ce thème une fraicheur contemporaine qui donne envie d’aller au théâtre voir interpréter toutes sortes de sujets. Alles-y il ne reste que quelques jours
0
0

Spectacles consultés récemment