L'occupation

Théâtre de l'Œuvre , Paris

Du 04 octobre au 02 décembre 2018
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Avec L’occupation, Annie Ernaux dresse l’éblouissant portrait d’une femme de quarante ans à travers un moment essentiel de sa vie amoureuse. Romane Bohringer nous entraîne avec le musicien Christophe « Disco Minck » dans la jalousie passionnée d’une femme amoureuse.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 02 décembre 2018

 

Photos & vidéos

L'occupation

De

Annie Ernaux

Mise en scène

Pierre Pradinas

Avec

Romane Bohringer

  • Le portrait d'une jalousie

Avec L’occupation, Annie Ernaux dresse l’éblouissant portrait d’une femme de quarante ans à travers un moment essentiel de sa vie amoureuse. Cette femme se sépare de l’homme qui partageait sa vie depuis cinq ans. C’est elle qui le quitte, avec sans doute l’espoir de le retrouver un jour… Mais il s’éprend d’une autre dont il cache l’identité. Tout connaître alors de sa rivale sans visage devient une obsession, et elle entre dans une passion jalouse qui occupe ses jours et envahit ses nuits…

Romane Bohringer nous entraîne avec le musicien Christophe « Disco Minck » dans la jalousie passionnée d’une femme amoureuse.

  • La presse

« Romane Bohringer est grandiose. Elle manie la colère, l’humour, l’ironie avec une belle gourmandise. (...) Son jeu remarquable, l’accompagnement musical de Christophe « disco » Minck et le texte ciselé d’Annie Ernaux suffisent. » Stéphane Capron, sceneweb

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'occupation

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

MARIE E. (2 avis) 26 novembre 2018

C'est un texte intéressant très bien joué par la comédienne et le musicien assez présent, bon moment.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Dominique R. (2 avis) 23 novembre 2018

l'occupation Romane B. se donne à fond dans l'interprétation du texte d'Annie Ernaux. C'est drôle, un peu coquin, triste aussi par moment.
0
0

Spectacles consultés récemment