L'autre fille

du 29 septembre 2022 au 5 mars 2023
1h10

L'autre fille

Annie Ernaux interroge le pourquoi du silence et son désir d’adresser cette lettre à sa sœur disparue. Marianne Basler est cette voix, précise et douloureuse, attentive et consolante. Coup de cœur.

Adaptation du roman autobiographique d'Annie Ernaux qui tente d'écrire à cette sœur décédée avant qu'elle-même ne vienne au monde. Enthousiasme, souffrance, poids du silence, colère, soulagement, tendresse, toute la subtilité du texte est livrée avec beaucoup de justesse et d'émotion par la remarquable Marianne Basler. Bouleversant.

  • Précise et douloureuse, attentive et consolante

Annie Ernaux adresse une lettre à sa sœur morte deux ans avant sa naissance. Cette sœur dont elle découvre l’existence en entendant une conversation de sa mère. Les paroles « elle était plus gentille que celle-là » se gravent dans sa mémoire. Elle, l’enfant vivant, se construira contre elle, entre réel et imaginaire, au gré des objets, photos, paroles échappées.

Annie Ernaux interroge le pourquoi du silence et son désir d’adresser cette lettre. Marianne Basler est cette voix, précise et douloureuse, attentive et consolante.

Annie Ernaux a reçu le Prix Nobel de Littérature en octobre 2022.

  • La presse

« Cette lettre imaginaire à une « soeur disparue » est d'une délicatesse inouïe... » A nous Paris

« La comédienne incarne avec force et retenue une Annie Ernaux bouleversante. » La vie

« Avec fièvre et infinie délicatesse, Marianne Basler se glisse dans la peau d'Annie Ernaux et donne vie aux mots douloureux de l'autrice. » L'oeil d'Olivier

« Splendide incarnation » Figaroscope

« Marianne Basler emmène dans un voyage lointain. Avec une passion parfaitement envoûtante. » L'Humanité

« Marianne Basler porte avec une grande justesse le texte d'Annie Ernaux. » La Terrasse

« Marianne Basler incarne avec une fascinante sensibilité le texte de l'auteure. » Armelle Héliot, Le Quotidien du médecin

« Marianne Basler donne aux mots leur densité, leur volume, leur chair. Sur la scène, s'accomplit une fascinante métempsychose, qui voit le souffle de l'écrivaine pénétrer le corps de l'actrice. Et faire d'elle un double, un sosie, une soeur. » Télérama sortir TTTT

  • Notes d'intention

« L’autre fille est pour Annie Ernaux, l’un de ses textes les plus intimes. Ce récit fait pour moi écho à un autre récit enfoui lui aussi, de mon histoire familiale. Et il me semble que dans chacun de ses textes, Annie Ernaux dévoile un « événement » de notre vie personnelle et collective. J’éprouve une forme de reconnaissance envers l’auteure d’avoir pu mettre en mots si justes, si décapés, son histoire, pour nous permettre d’aller à la rencontre de la nôtre. C’est pour chacun de nous, un travail d’excavation, de retour à une mémoire ancienne, oubliée et retrouvée. Annie Ernaux dit qu’elle a écrit ce texte « parce qu’elle devait le faire et ignorait qu’elle devait le faire ». Mes raisons de porter L’autre fille, à la scène sont les mêmes : Je dois le faire. »

Marianne Basler

« Ce  que  j’imagine  dans  l’expérience  de  la  représentation  théâtrale  de  L’autre  fille,  c’est  la  possibilité  d’accompagner le spectateur au cœur de ce que l’acte d’écriture renferme de plus intime, de plus secret. C’est  pouvoir  lui  donner  le  sentiment  d’assister  à  la  naissance,  à  l’élaboration,  à  l’organisation  de  la  pensée d’Annie Ernaux, au travail actif de sa mémoire. Lui donner accès à l’écriture « vivante » de cette lettre à sa sœur. Comme un voyeur, que seule la pénombre du théâtre et la convention du quatrième mur autorisent à être là, le spectateur se trouve plongé dans le lieu même de la création, ce petit bureau où l’auteure s’enferme pour écrire. »

Jean-Philippe Puymartin

Sélection d’avis du public

Par Fleur D. - 10 mars 2023 à 10h59

Emouvante, la comédienne incarne avec finesse le personnage et on découvre au fil du texte ce passage douloureux de la vie de Annie Ernaux. La sobriété de la mise en scène achève de nous embarquer dans cette histoire de famille qui nous touche en plein coeur.

Superbe Par Françoise G. - 8 janvier 2023 à 19h04

Beau texte ! Interprétation remarquable entre émotion et réflexion. Mise en scène sobre parfaitement adaptée.

Par claired - 20 décembre 2022 à 17h17

magnifique

Un beau texte, une belle incarnation Par François L. - 7 décembre 2022 à 19h20

Marianne Basler nous donne le texte d'Annie Ernaux. Où l'on découvre que l'écriture "à plat" d'Annie Ernaux n'est pas sans reliefs. L'émotion et la réflexion vont de pair.

Synthèse des avis du public

4,8 / 5

Pour 12 Notes

75%
25%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 12 5
Par Fleur D. (8 avis) - 10 mars 2023 à 10h59

Emouvante, la comédienne incarne avec finesse le personnage et on découvre au fil du texte ce passage douloureux de la vie de Annie Ernaux. La sobriété de la mise en scène achève de nous embarquer dans cette histoire de famille qui nous touche en plein coeur.

Superbe Par Françoise G. (64 avis) - 8 janvier 2023 à 19h04

Beau texte ! Interprétation remarquable entre émotion et réflexion. Mise en scène sobre parfaitement adaptée.

Par claired (8 avis) - 20 décembre 2022 à 17h17

magnifique

Un beau texte, une belle incarnation Par François L. (186 avis) - 7 décembre 2022 à 19h20

Marianne Basler nous donne le texte d'Annie Ernaux. Où l'on découvre que l'écriture "à plat" d'Annie Ernaux n'est pas sans reliefs. L'émotion et la réflexion vont de pair.

intense Par Claude B. (7 avis) - 16 novembre 2022 à 13h32

tres belle prestation de Marianne Basler, bouleversante dans sa souffrance et sa colère. La mise en scene est sobre et laisse place au texte d'Annie Ernaux

Le 7 novembre 2022 à 14h36

Spectacle exceptionnel, l'interprétation de Marianne Basler au plus prêt de l'autrice, j'ai lu l'autre fille après le spectacle mais il me semble que la mise en scène et l'interprétation permettent de mieux appréhender le texte.

Exceptionnel Le 7 novembre 2022 à 12h36

Que dire si ce n’est que Marianne Basler est une comédienne extraordinaire avec une sensibilité à fleur de peau. Elle nous entraîne dans la tête d’Annie Ernaux avec ses si beaux mots, écrivant à cette sœur inconnue. Un très grand moment de théâtre qui nous restera.

A voir ! Par SEGOLENE G. (1 avis) - 1er novembre 2022 à 09h55

Marianne Basler donne corps avec une grande justesse à ce texte à la fois touchant et puissant d'Annie Ernaux.

Intense moment de théâtre Le 30 octobre 2022 à 16h26

Dès les premiers mots de Marianne Basler on est envoûtés par sa voix, puis pris par le merveilleux texte d’Annie Ernaux et l’émotion vous submerge jusqu’à la fin… C’était un moment de théâtre inoubliable.

Inspirée Le 29 octobre 2022 à 10h58

Mariannes Bassler est entrée dans ce texte avec passion et retenue à la fois,elle incarne Annie Ernaux et son besoin de comprendre ,d'exister face aux non dits ...un pur moment de theatre

Formidable incarnation Par ChantalN (3 avis) - 24 octobre 2022 à 14h48

Marianne Basler réalise une performance exceptionnelle. Elle est cette femme qui s'adresse à sa soeur inconnue. Voix, diction, émotions... tout nous tient à ses côtés durant une 1h10. Au delà du texte. Bravo et Merci

texte admirable magnifiquement incarné Le 14 octobre 2022 à 12h20

Tout est réussi : la scénographie, le décor, et plus encore le jeu de la comédienne qui incarne à merveille Annie Ernaux et son refus de toute sensiblerie. Le texte parle à toutes et tous tant nous sommes tributaires d'un passé qui ne passe pas si nous ne prenons pas la peine de le regarder en face !

Informations pratiques

Théâtre des Mathurins

36, rue des Mathurins 75008 Paris

Bar Madeleine Saint-Lazare Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Havre-Caumartin à 141 m, Saint-Lazare à 201 m, Madeleine à 298 m
  • RER : Haussmann Saint-Lazare à 296 m, Auber à 319 m
  • Bus : Havre - Haussmann à 86 m, Pasquier - Anjou à 94 m, Gare Saint-Lazare à 155 m, Paris Saint-Lazare à 252 m, Anjou - Chauveau Lagarde à 295 m, Gare Saint-Lazare - Rome à 312 m, Saint-Augustin à 339 m, Madeleine à 368 m, Opéra à 393 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre des Mathurins
36, rue des Mathurins 75008 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 5 mars 2023

Pourraient aussi vous intéresser

Monsieur Motobécane

Petit Saint-Martin

- 27%
Eva Rami - Va aimer !

Pépinière Théâtre

- 31%
- 20%
Courgette

Tristan Bernard

Denali

Studio Marigny

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Spectacle terminé depuis le dimanche 5 mars 2023