Juste la fin du monde

Théâtre Montmartre Galabru , Paris

Du 02 novembre au 28 décembre 2017
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Comédie dramatique

Douze ans que Louis n’a pas vu sa famille. Douze ans pendant lesquelles il souffrait d’un mal profond. Celui de vivre. Douze ans qu’il transpirait la mort. Douze ans que ses proches sont résignés et déjà en deuil. Louis apparait comme un vivant mort. A son arrivée, sa longue survie va balayer les retrouvailles.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 28 décembre 2017

 

Juste la fin du monde

De

Jean-Luc Lagarce

Mise en scène

Terry Misseraoui

Avec

Guillaume Chabaud

,

Noëlle Malacchina

,

Laure Massard

,

Romain Moine

,

Isabelle Toris

,

Maud Vincent

Douze ans que Louis n’a pas vu sa famille. Douze ans pendant lesquelles il souffrait d’un mal profond. Celui de vivre. Douze ans qu’il transpirait la mort.

Douze ans que ses proches sont résignés et déjà en deuil. Louis apparait comme un vivant mort. A son arrivée, sa longue survie va balayer les retrouvailles.

L’histoire d’une Douleur de Vivre.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Juste la fin du monde

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Pierre G. (1 avis) 31 décembre 2017

un pur moment de théatre! C'est un spectacle exceptionnel qui nous est donné avec "Juste la Fin du Monde de Jean-Luc Lagarce où chacun retrouvera les non dits, les absences et les occasions manquées au sein des familles.Admirablement servi par des comédiens au ton juste et sensible, . l’interprétation émouvante de Noëlle Malachina,en la belle- sœur patiente et maladroite, qui cherche à rassembler ces être meurtris et tente de recoudre un passé douloureux qu'elle ne comprend pas, .est pleine de vérité. La mise en scène tonique et élégante de Terri Messeraoui apporte une force toute particulière dans la chorégraphie de la danse macabre, horloge du temps perdu.
0
0
1
2
3
4
5
Par

DUTHILLIER G. (1 avis) 04 novembre 2017

Famille non-dits amour... On assiste à la difficulté des relations familiales entachées par des jalousies entre frères presque œdipiennes ... Une mère qui veut malgré tout rassembler ses enfants... Beau texte, belles expressions pour les comédiens, sentiments poussés à l'extrême dans une mise en scène originale qui bouscule un peu les spectateurs. Je recommande.
0
0

Spectacles consultés récemment