Juste la fin du monde

1
2
3
4
5

Comédie de St-Etienne , Saint-Etienne

Du 22 au 24 janvier 2002

CONTEMPORAIN

Après de longues années d’absence, Louis vient annoncer à sa famille " sa mort prochaine et irrémédiable ", rendre des comptes et en régler d’autres avant de disparaître.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 janvier 2002

 

Juste la fin du monde

De

Jean-Luc Lagarce

Mise en scène

Joël Jouanneau

Avec

Marc Duret

,

Antoine Mathieu

,

Pénélope Pierson

,

Michèle Simonnet

,

Christine Vouilloz

  
Présentation
La presse
Diptyque théâtral de Jean-Luc Lagarce

Lieu : Théâtre du Parc

Après de longues années d’absence, Louis vient annoncer à sa famille " sa mort prochaine et irrémédiable ", rendre des comptes et en régler d’autres avant de disparaître. Trop de malentendus, de frustrations, de jalousie, de rancœur se sont glissés dans une absence ponctuée de cartes postales elliptiques. L’aveu ne franchira pas " la barrière de ses dents " et il repartira le soir même.

Auteur, acteur, metteur en scène, Jean-Luc Lagarce est mort du Sida en 1995. Il avait 38 ans. D’une biographie qu’il savait abrégée, il a tiré plusieurs pièces violentes et non apitoyées, à l’instar des tragédies antiques, telle J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne. Juste la fin du monde, antérieure à celle-ci, en est le magnifique et bouleversant prélude, structuré comme une partition musicale, que la mise en scène de Joël Jouanneau souligne avec une belle justesse.

C’est à Berlin en 90, alors qu’il se sait atteint du sida, que Jean-Luc Lagarce écrit Juste la fin du monde.

Le Pays lointain, son ultime pièce, qu’il terminera juste avant sa mort en 95, reprend elle aussi, d’une façon très proche, la thématique de la famille et du retour. Peu joué de son vivant, Jean-Luc Lagarce s’affirme aujourd’hui par la précision de son écriture, la sensibilité et la justesse de sa narration.

Haut de page

" Un instant magique de vérité et de violence douce. " (Le Temps)

" Joël Jouanneau restitue toute la profondeur du verbe lumineux de Jean-Luc Lagarce. " (Le Courrier)

" Le travail de Joël Jouanneau est d’une rare délicatesse inspirée. Quelque chose qu’on pourrait dire de l’ordre d’une pudeur vaillante. On sent qu’il a escorté les interprètes au plus près, jusque dans la moindre césure et le plus bref soupir. C’est orchestré comme une sonate, ou plutôt une fugue. Les comédiens méritent notre gratitude. Ils nous atteignent à bout portant, hors de toute facilité, comme frôlant des cordes sensibles, connues d’eux seuls. " Jean-Pierre Léonardini - L’Humanité

Haut de page

En février 1997, le Théâtre Vidy-Lausanne et le Théâtre de Poche de Genève offraient à Joël Jouanneau la possibilité de créer "J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne", tragédie intime où cinq femmes, chuchotaient l'histoire du jeune homme, jeune fils ou jeune frère, parti voici si longtemps et revenu sans dire un mot, simplement mourir là où il était né. Cette pavane à cinq voix où alternaient plaintes, colères et murmures, était un rituel de deuil qui s'achevait par une interrogation : était-il seulement revenu, ce jeune homme que l'on n'entendait, ni ne voyait, ou imaginaient-elles, ces femmes, son retour ?
A cette question, Juste la fin du monde permet de répondre, puisque dans cette pièce inédite, écrite peu avant, il est là. Le jeune homme, il a même un prénom, Louis, et un frère aussi, et s'il revient après une si longue absence, c'est pour leur dire sa fin prochaine, et aussi pour régler ou rendre des comptes avant de disparaître, mais ce qu'il entendra fera qu'il repartira, le jour même, et sans rien dire.
Deux volets d'une même fenêtre sur un douloureux roman familial qui s'ouvre sur l'imaginaire et se referme sur l'apprentissage du deuil; un même chant un soir d'été, pour éloigner la fièvre et retrouver, après les éclats de la nuit, la sérénité du petit matin.

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Juste la fin du monde

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment