Hysteria

Paris 8e
du 26 septembre 2002 au 16 février 2003

Hysteria

Mauvaise journée chez Sigmund Freud. Comment se défendre quand on a une femme nue dans un placard, un surréaliste évanoui sur le tapis persan, des escargots dans son bureau, de la lingerie fine éparpillée dans le jardin… Le père de la psychanalyse panique.
Lors de sa création en 1993, "Hystéria" remporta à Londres de nombreuses récompenses dont le Prix de la Meilleure Pièce et celui de la Meilleure Comédie.

Nominations Molière 2003

Meilleur metteur en scène : John Malkovich
Meilleur comédien dans un second rôle : Roger Dumas, Vincent Elbaz
Révélation théâtrale masculine : Vincent Elbaz
Meilleur décorateur : Jean-Pierre Limbsch

Lors de sa création en 1993, "Hystéria" remporta à Londres de nombreuses récompenses dont le Prix de la Meilleure Pièce et celui de la Meilleure Comédie.

20 Maresfield Gardens, Hampstead.
Mauvaise journée chez Sigmund Freud.
D'abord il est très malade. Ennuyeux !
Puis une belle fille, Jessica la provocatrice, prétextant un besoin d'analyse se déshabille et se cache dans son placard. Gênant !
Et puis on annonce un deuxième visiteur. Salvador Dali : Dali le mégalo, le névrosé, l'hypocondriaque, l'hidalgo fou, venu présenter ses respects et son nouveau chef- d'oeuvre au "dénicheur de l'inconscient". Freud le trouve nul. Agaçant !
Et enfin son plus vieil ami, Yahuda, médecin, juif, compagnon de tous ses maux, attaque ses convictions religieuses.
Comment se défendre quand on a une femme nue dans un placard, un surréaliste évanoui sur le tapis persan, des escargots dans son bureau, de la lingerie fine éparpillée dans le jardin...
Le père de la psychanalyse panique.
Son inconscient déborde-t-il ?
Que s'est-il vraiment passé en 1897 ?
Ce serait quoi le refoulé de Freud ?

La pièce a été jouée pour la première fois à Londres en 1993 au Royal Court Théâtre et ensuite dans le West end, le broadway anglais.

John Malkovich, qui fait avec la pièce de Terry Johnson sa première mise en scène parisienne, a monté "Hystéria" avec sa légendaire compagnie Steppenwolf à Chicago.

Sélection d’avis du public

RE: RE: Hysteria Le 21 mars 2004 à 17h21

Je viens de voir Hystéria, et la première chose qui me vient à l'eszprit est de villipendé cet article du "Monde" qui a incendié la pièce à sa sortie. Soit le critique a loupé le début de la pièce, soit il est hermétique à la psychologie... Je lui rappelle pour sa gouverne que Freud est au crépuscule de sa vie, gravement malade et sous morhine, d'où les invraisemblables délires tout au long de la pièce. Tout à tour comique ; les interventions de Dali, dans lesquelles Vincent Elbaz est excellent. et tragique ; l'histoire de cette jeune femme, fille d'une ancienne patiente de Freud, est très touchante. La mise en scène est magnifique : décors et jeu de lumière éblouissants. Pour résumé, ne vous fiez pas à une critique surtout quand elles sont franchement assassines, mais plutôt, faites jouer si je puis dire "la concurrence"... Et surtout allez voir par vous même, vous verrez vous serez souvent agéablement surpris !

RE: RE: Hysteria Le 23 octobre 2002 à 13h58

C'est du très bon théâtre, qui aborde un sujet délicat voire tabou avec beaucoup de tact, entre autre grâce à un Dali déjanté qui apparaît comme le facilitateur. On rit, c'est bien rythmé, on ressort grogi !

RE: Hysteria Le 30 septembre 2002 à 07h42

J'ai vu cette pièce dimanche 29/09/02. Etant néophyte en matière de théatre (10-15 pièces/an), je m'abstiendrais de juger la pièce, je me contente donc de relater mes impressions. Je regrette de ne pas m'etre documenté sur la vie de Freud avant d'aller voir la pièce (pour situer plus précisement l'action). J'ai ri (grace au personnage de Dali qui apporte l'essentiel de l'apect comique de mon point de vue) mais je dois avouer que j'étais plus souvent ému car le thème est grave. Marie Gillain manque de naturel au début de la pièce où elle n'arrete pas de réajuster la position de son imperméable comme par pudeur.... après rien à dire, de belles envolées. En définitive, un bon moment chargé d'émotion.

Hysteria Le 29 septembre 2002 à 21h38

Des personnages qui s'agitent...un entracte au 2/3 de la pièce... La première partie est trop longue, le rythme est très lent et on attend un évènement, une action....qui ne viennent pas ! Pierre Vaneck est bien, les autres acteurs font leur possible.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

RE: RE: Hysteria Le 21 mars 2004 à 17h21

Je viens de voir Hystéria, et la première chose qui me vient à l'eszprit est de villipendé cet article du "Monde" qui a incendié la pièce à sa sortie. Soit le critique a loupé le début de la pièce, soit il est hermétique à la psychologie... Je lui rappelle pour sa gouverne que Freud est au crépuscule de sa vie, gravement malade et sous morhine, d'où les invraisemblables délires tout au long de la pièce. Tout à tour comique ; les interventions de Dali, dans lesquelles Vincent Elbaz est excellent. et tragique ; l'histoire de cette jeune femme, fille d'une ancienne patiente de Freud, est très touchante. La mise en scène est magnifique : décors et jeu de lumière éblouissants. Pour résumé, ne vous fiez pas à une critique surtout quand elles sont franchement assassines, mais plutôt, faites jouer si je puis dire "la concurrence"... Et surtout allez voir par vous même, vous verrez vous serez souvent agéablement surpris !

RE: RE: Hysteria Le 23 octobre 2002 à 13h58

C'est du très bon théâtre, qui aborde un sujet délicat voire tabou avec beaucoup de tact, entre autre grâce à un Dali déjanté qui apparaît comme le facilitateur. On rit, c'est bien rythmé, on ressort grogi !

RE: Hysteria Le 30 septembre 2002 à 07h42

J'ai vu cette pièce dimanche 29/09/02. Etant néophyte en matière de théatre (10-15 pièces/an), je m'abstiendrais de juger la pièce, je me contente donc de relater mes impressions. Je regrette de ne pas m'etre documenté sur la vie de Freud avant d'aller voir la pièce (pour situer plus précisement l'action). J'ai ri (grace au personnage de Dali qui apporte l'essentiel de l'apect comique de mon point de vue) mais je dois avouer que j'étais plus souvent ému car le thème est grave. Marie Gillain manque de naturel au début de la pièce où elle n'arrete pas de réajuster la position de son imperméable comme par pudeur.... après rien à dire, de belles envolées. En définitive, un bon moment chargé d'émotion.

Hysteria Le 29 septembre 2002 à 21h38

Des personnages qui s'agitent...un entracte au 2/3 de la pièce... La première partie est trop longue, le rythme est très lent et on attend un évènement, une action....qui ne viennent pas ! Pierre Vaneck est bien, les autres acteurs font leur possible.

Informations pratiques

Marigny

Avenue de Marigny 75008 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Champs-Elysées Restaurant Vestiaire
  • Métro : Champs-Élysées - Clemenceau à 104 m, Franklin D. Roosevelt à 326 m
  • Bus : Champs-Élysées - Clemenceau à 70 m, Rond-Point des Champs-Élysées - Matignon à 220 m, Rond-Point des Champs-Élysées - Franklin D. Roosevelt à 311 m, Grand Palais à 364 m, Matignon - Saint-Honoré à 371 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Marigny
Avenue de Marigny 75008 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 16 février 2003

Pourraient aussi vous intéresser

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Oublie-moi

Théâtre Actuel La Bruyère

Un état de nos vies

Ferme du Buisson

- 25%
La Leçon

Théâtre de la Huchette

- 23%
Passeport

Théâtre de la Renaissance

Spectacle terminé depuis le dimanche 16 février 2003