Hedda Gabler

du 14 au 25 novembre 2012

Hedda Gabler

Dans sa pièce, Ibsen décrypte les raisonnements de classe de la bourgeoisie. De nos jours, elle n’est plus une entité homogène, mais ses aspirations comme ses angoisses ont traversé le siècle. La peur de la déchéance sociale est ainsi devenue notre drame collectif, superbement mis en scène par Thomas Ostermeier. Spectacle en allemand surtitré.

Spectacle en allemand surtitré.

  • La peur de la déchéance sociale

Hedda Gabler, fille d’un général prestigieux, vient de se marier à l’ambitieux historien Tesman, qui convoite un poste de professeur à l’université. Sûr de cette promotion, il a souscrit un emprunt pour acheter une villa digne des prétentions de son épouse.

Son rival Løvborg, plus séduisant et plus doué, a vu autrefois ses avances repoussées par Hedda. Ce brillant esprit qui s’abrutissait dans des clubs malfamés, n’offrait pour elle aucune perspective de sécurité financière et sociale. Revenue dégrisée de sa lune de miel, Hedda apprend aujourd’hui que Løvborg a abandonné sa vie de Bohême.

Il a écrit un ouvrage scientifique qui fait sensation et dont l’écho retentissant met en péril l’attribution du poste de professeur à Tesman. Hedda craint de voir ses projets d’avenir anéantis et sombre dans une folie meurtrière.

Dans sa pièce, créée à Munich en 1891, Ibsen décrypte les raisonnements de classe de la bourgeoisie. De nos jours, elle n’est plus une entité homogène partageant les mêmes valeurs, mais ses aspirations comme ses angoisses ont traversé le siècle, et se retrouvent aujourd’hui dans toutes les couches de la société.

La peur de la déchéance sociale est ainsi devenue notre drame collectif.

  • La presse

« Ostermeier exploite les angoisses de la société et esthétise les traumatismes de la bourgeoisie cultivée pour en faire un théâtre intellectuel compatible avec la masse. Pour cela, il met en oeuvre un savoir-faire quasiment parfait associé à une dramaturgie raffinée sans pour autant laisser de côté certains éléments du boulevard. Comme à son habitude, il sait utiliser la musique pop avec brio. Avec Hedda Gabler, il prouve que les classiques anciens et modernes ne sont relégués au passé que par de mauvais metteurs en scène. Avec un travail d’adaptation approprié, le théâtre est, par son authenticité et sa profondeur, supérieur au cinéma. Bravo ! » Financial Times German Edition

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux

49 avenue Georges Clémenceau 92330 Sceaux

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Hauts-de-Seine Restaurant Salle climatisée
  • RER : Sceaux à 602 m
  • Bus : Les Musiciens à 103 m, Les Blagis à 210 m, Les Blagis à 321 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Les Gémeaux - Scène Nationale de Sceaux
49 avenue Georges Clémenceau 92330 Sceaux
Spectacle terminé depuis le dimanche 25 novembre 2012

Pourraient aussi vous intéresser

Les Démons

Comédie-Française - Salle Richelieu

- 15%
Illusions perdues

Théâtre de l'Atelier

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Le Voyage de Gulliver

Athénée Théâtre Louis-Jouvet

La seconde surprise de l'amour

Théâtre de la Porte Saint-Martin

Spectacle terminé depuis le dimanche 25 novembre 2012