Harawi, Chant d’amour et de mort

1
2
3
4
5

Opéra Comique , Paris

Le 23 avril 2013
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

Fasciné tout autant par la poésie surréaliste que par la lumière et les couleurs, Olivier Messiaen écrivit Harawi, son dernier cycle de mélodies, en s’inspirant de la poésie quechua, de la musique et des mythes péruviens.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 avril 2013

 

Harawi, Chant d’amour et de mort

De

Olivier Messiaen

Mise en scène

Jean-Philippe Clarac

,

Olivier Deloeuil

Avec

Karen Vourc'h

,

Vanessa Wagner

Cycle pour soprano et piano, 1946.

Fasciné tout autant par la poésie surréaliste que par la lumière et les couleurs, Olivier Messiaen écrivit Harawi, son dernier cycle de mélodies, en s’inspirant de la poésie quechua, de la musique et des mythes péruviens.

Œuvre dramatique concentrée en douze chants qui évoquent le destin d’une Yseult et d’un Tristan andins, Harawi annonce les Cinq Rechants et la Turangalîla-Symphonie.

Installation et mise en espace : Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil
Scénographie et lumières : Rick Martin
Collaboratrice à la chorégraphie : Lodie Kardouss

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Harawi, Chant d’amour et de mort

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment