Genèse n°2

du 28 janvier au 9 février 2008
1h10

Genèse n°2

Un texte drôle, poétique et ravageur qui revisite les mythes fondateurs de notre culture, débat de la création du monde et bien sûr se demande quel est le rôle de Dieu dans le monde d’aujourd’hui. Le tout livré à haut débit par une équipe de comédiens-chanteurs, pour un moment d’émotion et de déséquilibre, de dérangement et de surréalisme…

Après Oxygène, point de départ de la complicité entre un auteur russe, Ivan Viripaev, un metteur en scène bulgare, Galin Stoev, des comédiens et musiciens francophones venus de Suisse, de Belgique, de France, voici Genèse n° 2.

En 2006, les spectateurs du Théâtre de la Cité internationale découvraient avec Oxygène, un spectacle hors normes qui les emportait à cent à l'heure, un spectacle manifeste d'une génération en quête de sens.

Oxygène scandait les dix commandements, Genèse n° 2 porte dans son titre les questionnements de Viripaev. De quoi s'agit-il ? Antonina Velikanova, jeune femme schizophrène internée dans un hôpital psychiatrique de Moscou, découvre la véritable nature du théâtre dans les mots de Shakespeare « Le monde entier est un théâtre et les gens sont des acteurs ».

Elle écrit une pièce et l'envoie à Ivan Viripaev, l'auteur dont on parle à Moscou, une pièce où Dieu (son médecin) et la femme de Loth (elle-même) s'entretiennent des questions fondamentales avec en leitmotiv la conviction qu'il y a « quelque chose en plus ». Viripaev entremêle alors le texte de couplets comiques de son cru « les chants du prophète Jean » et des lettres qu'Antonina Velikanova lui a envoyées.

Il passe d'un style à l'autre — théâtral, documentaire, épistolaire, poétique — nous fait revisiter avec son humour ravageur les mythes fondateurs de notre culture, débat de la création du monde et bien sûr se demande quel est le rôle de Dieu dans le monde d'aujourd'hui.

« Le personnage principal de la pièce est le texte », affirme Viripaev, mais cette histoire si peu linéaire, lyrique et concrète en même temps, prend sa véritable dimension sur le plateau, la mise en scène si inventive de Galin Stoev faisant des interprètes, comédiens et musiciens, les co-auteurs du spectacle.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de la Cité Internationale

17, boulevard Jourdan 75014 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Librairie/boutique Restaurant
  • RER : Cité Universitaire à 157 m
  • Tram : Cité Universitaire à 32 m
  • Bus : Cité Universitaire à 223 m, Stade Charléty - Porte de Gentilly à 320 m, Jourdan - Montsouris à 358 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de la Cité Internationale
17, boulevard Jourdan 75014 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 9 février 2008

Pourraient aussi vous intéresser

- 20%
Courgette

Tristan Bernard

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Spectacle terminé depuis le samedi 9 février 2008