Fermé pour cause de guerre

1
2
3
4
5

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois , Paris

Du 01 au 04 juin 2017
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

Fermé pour cause de guerre est un cri pour la paix, contre toute cette horreur
actuelle de la haine et de la peur...
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 04 juin 2017

 

Photos & vidéos

Fermé pour cause de guerre

De

Mariane Oestreicher-Jourdain

Mise en scène

Sophie Belissent

Avec

Pauline Bel

,

Sophie Belissent

,

Jonathan Hostier

,

Régine Jaworski

,

Premyslaw Lisiecki

,

Dany Lohezic

,

Julie Manautines

,

Luis Tamayo

  • Quelque part dans le monde, la guerre

Sisyphe, maçon devenu ramasseur de morts déterre une femme enceinte et muette.

Il la conduit à l’hôpital le plus proche. Hôpital fantôme dans une ville fantôme où se terrent quelques survivants oubliés. Gaïa, la collectionneuse de voeux humains aux jambes brûlées, le capitaine au cerveau abîmé, Orphée, la rescapée des camps atteinte du typhus, Sven, le soldat amputé d’un bras, et, épisodiquement, Juliette, la très jeune veuve usée par les maux de ventre.

Tous cloîtrés. Entre les mains d’une ombre de médecin invisible et d’une infirmière épuisée à qui il ne reste que des caisses de morphine pour soigner les douleurs et les cauchemars. Il s’agit donc de vivre dans la mort non loin des cadavres et du silence absolu. Il s’agit de survivre.

Fermé pour cause de guerre est un cri pour la paix, contre toute cette horreur actuelle de la haine et de la peur...

  • Note d'intention

Formée au Théâtre classique et à la tragédie antique Sophocle, Eschyle, Euripide, mais aussi Racine, j’ai trouvé dans le théâtre contemporain une réalité accessible à tous publics. Ce qui m’a plu dans Fermé pour cause de guerre, c’est cette dramaturgie à mi-chemin. Parce que la Guerre est une tragédie, ses personnages sont des héros de tragédie, ce texte est un long poème digne d’une Andromaque de chez Euripide ou Racine. Mais la différence c’est qu’elle touche tout le monde, de par son verbe contemporain et sa dramaturgie actuelle. Elle n’en est pas moins intemporelle, et c’est ce qui m’a plu dans l’écriture de Mariane Oestreicher-Jourdain et dans cette pièce.

Sophie Belissent

  • Note de mise en scène

Fermé pour cause de guerre est un texte de paix. C’est pour cela que j’ai voulu le mettre en scène et montrer l’horreur des conséquences de la guerre. Elle peut nous paraître lointaine et sans signification et pourtant elle est toujours aussi réelle et omniprésente. Parler de différence et faire éclater la signification de l’appartenance à une histoire, les problèmes que cela génère, la haine et le jugement.

Nous sommes de cultures diverses, avec ou sans territoire ni appartenance soyons à l’écoute de nos différences pour qu’enfin la compréhension et la tolérance triomphent. L’échange et le partage doivent prendre le dessus sur la peur de l’autre ou de l’inconnu. Avec ce spectacle nous dénonçons le mal-être dans lequel nous vivons aujourd’hui et souhaitons enfin la paix pour demain. En tout cas, que nous acceptions l’identité de notre propre voisin quelqu’il soit.

Sophie Belissent

  • L'auteur

J’ai écrit cette pièce avec une sorte de rage, pour dire mon écoeurement de l’Histoire sans cesse renouvelée dans sa saleté. Pour dire que sans racine nous sommes tous des condamnés à mort en puissance et que nous avons tous droit à notre identité. Y compris nos morts. Pour dire que sans actions, la mémoire devient vaine et qu’il ne faut pas se contenter de souffrir. Pour dire aussi que la haine nous guette tous et qu’il faut veiller à ne pas laisser se réveiller nos instincts. Il existe encore des hommes de bonne volonté. A nous de les trouver au fond de nous-mêmes.

Mariane Oestreicher-Jourdain

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Fermé pour cause de guerre

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment