Et pourtant c'est la veille de l'aurore

1
2
3
4
5

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois , Paris

Du 06 au 18 mai 2019
Durée : 1 heure environ

CONTEMPORAIN

,

Poésie

Inspiré de la vie et de l’expérience de Satprem (né le 30 octobre 1923 à Paris, disparu le 9 avril 2007 à Kotagiri, Inde), ce spectacle nous emporte vers le destin incroyable de cet aventurier de la conscience, cet insoumis inclassable. À son adolescence, cet être hors norme découvre Rimbaud. La poésie de celui-ci le marque de manière indélébile.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


 

Et pourtant c'est la veille de l'aurore

De

Sri Aurobindo

,

Charles Baudelaire

,

Arthur Rimbaud

,

 Satprem

Mise en scène

Jean-Paul Sermadiras

,

Olivier Ythier

Avec

Salmi Elahi

,

Jean-Paul Sermadiras

,

Olivier Ythier

Inspiré de la vie et de l’expérience de Satprem (né le 30 octobre 1923 à Paris, disparu le 9 avril 2007 à Kotagiri, Inde), ce spectacle nous emporte vers le destin incroyable de cet aventurier de la conscience, cet insoumis inclassable. À son adolescence cet être hors norme découvre Rimbaud. La poésie de celui-ci le marque de manière indélébile.

Suite à « cet écroulement humain »- c’est ainsi qu’il nomme son expérience dans les camps de concentration-, Satprem traversera le monde habité par une quête incessante, entêtante, vissé au corps. En 1946 au cour de son premier voyage en Inde, il trouvera dans le regard de Sri Aurobindo puis auprès de Mira Alfassa le sens de sa vie qu’il croyait perdu. Ce spectacle est tissé dans la poésie de Rimbaud, de Baudelaire et de Sri Aurobindo.

Les deux poètes français, assoiffés de liberté, parfois étranglés dans leurs désirs d’absolu, trouvent une résonance étrange chez ce poète indien, ce yogi accompli qu’est Sri Aurobindo. Satprem nous conduit par la main de cet Occident où la lumière se couche vers cet Orient où la lumière se lève. Il nous emmène vers ce projet, cette expérience ultime qui fût le coeur du yoga de Sri Aurobindo : faire émerger un homme nouveau

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Et pourtant c'est la veille de l'aurore

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment