Jean-Paul Sermadiras

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Et pourtant c'est la veille de l'aurore

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois Paris | du 06 au 18 mai 2019 | Durée : 1 heure environ
CONTEMPORAIN, Poésie
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Le rêve d'un homme ridicule

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Théâtre de Poche-Montparnasse Paris | du 08 janvier au 07 mai 2017 | Durée : 1 heure
CLASSIQUE

Spectacle terminé depuis le 07 mai 2017

 

Jean-Paul Sermadiras

Master en philosophie, il se forme à l’Atelier international de théâtre de Blanche Salant et au sein des Ateliers de l’Ouest, avant d’y assister Steve Kalfa. Il complète sa formation par des stages avec Robert Cantarella, Alexander Chéluguine (du GITIS de Moscou), Pierre Pradinas, Yves Adler et Lisa Wurmser.

En 1990, il signe sa première mise en scène au Théâtre du Zébre, Moa binbin, avec Roshdy Zem. En 1995, il crée la Compagnie du Pas Sage. Passionné de théâtre contemporain, il monte Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, spectacle itinérant conçu pour des lieux autres que des théâtres. Roucoulades, cabaret-théâtre avec Jean-Claude Bolle-Reddat, représenté aux théâtres de la Commune, du Rond Point, de la Criée à Marseille et de la Voix de garage de Francis Parisot et L’absent, pièce commandée et co-écrite par cinq auteurs lauréats de la Fondation Beaumarchais (cinq monologues de femmes). Deux créations réalisées lors d’une résidence de la Compagnie au Théâtre de Neuilly-sur-Seine où il a aussi créé Mais n’te promène donc pas toute nue de G. Feydeau, spectacle joué au festival d’Avignon et au théâtre international de Francfort. Sa dernière mise en scène La Banalité du Mal est créée en mars 2011 à la Manufacture des Abbesses et continue de tourner en France.

En tant que comédien, il a joué dans une trentaine de pièces : L’école des Femmes et Feydeau Terminus, deux mises en scène de Didier Bezace ; Le Misanthrope (m.s) par Dominique Wittorski, La Mégère Apprivoisée de Shakespeare (rôle : Petruccio), Le Parc de Botho Strauss (m.s. Florian Sitbon ; rôle : Obéron) ; Le Soixantième Parallèle (m.s. Pierre Strosser) au théâtre du Châtelet, L’ours et Une demande en mariage de Tchekhov (m.s. Christopher Buchholz) ; Tais-Toi et Parle de David Thomas, mis en scène par Hocine Choutri à la Manufacture des Abbesses. Il joue aussi dans La Mort de Marguerite Duras, m.e.s Bertand Marcos.

Au cinéma et à la télévision, il tourne sous la direction de François Ozon, Edouard Molinaro, Didier Grousset, David Delrieux, Etienne Dahenne, Philippe Triboit, Patrick Jamain.

Avis du public : Jean-Paul Sermadiras

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS