En ce temps-là, l’amour

Essaïon , Paris

Du 14 janvier au 02 avril 2019
Durée : 1 heure

CONTEMPORAIN

,

Ados

,

Pièce historique

Un homme crée son espace de liberté en résistant à l’inhumain par la transmission et l’humour : apprendre à son fils de 12 ans la vie, toute la vie, le français, les maths, Mozart, Spinoza, l’amour, le mariage et tout ce qu’il faut pour devenir un homme dans le court laps de temps qui lui est accordé. Dans un wagon plombé qui roule vers Auschwitz, y a t-il encore une possibilité pour rire, s'enthousiasmer et chanter la magnificence de l'amour ?
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 22,50 € 13,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

En ce temps-là, l’amour

De

Gilles Ségal

Mise en scène

Pierre-Yves Desmonceaux

Avec

Pierre-Yves Desmonceaux

Tout public à partir de 12 ans. Recommandé à partir de 13 ans.

  • L'amour paternel en temps de guerre
  • Un homme crée son espace de liberté en résistant à l’inhumain par la transmission et l’humour : apprendre à son fils de 12 ans la vie, toute la vie,... le français, les maths, Mozart, Spinoza, l’amour, le mariage et tout ce qu’il faut pour devenir un homme dans le court laps de temps qui lui est accordé.

    Dans un wagon plombé qui roule vers Auschwitz, y a t-il encore une possibilité pour rire, s'enthousiasmer et chanter la magnificence de l'amour ?

    Par l'auteur de Monsieur Schpill et monsieur Tippeton, Molières 1996

    Le texte est publié chez Lansman.

    • La presse

    « Pierre-Yves Desmonceaux l'interprète avec toutes les nuances, de la gravité à l'humour. Grâce à ses ruptures de ton, il nous embarque dans cette histoire tragique, sans aucun pathos et même en nous faisant rire. Emotion et résistance par l'humour. Une belle leçon de vie... » Sylviane Bernard-Gresh, Telerama - Note de la rédaction : TT On aime beaucoup

    « Son intelligence des enjeux philosophiques et humains de ce texte poignant est éblouissante. Pierre-Yves Desmonceaux réussit le tour de force d’incarner les différentes figures du récit par une interprétation protéiforme absolument époustouflante. (...) Un exceptionnel moment de théâtre. » Catherine Robert, La Terrasse

    « Au cinéma et au théâtre il aura été cinquante ans durant, un comédien prolifique, mais c'est en écrivant des pièces qu'il avait trouvé l'accomplissement (Monsieur Schpill et monsieur Tippeton, Prix SACD 1995/Molières 1996 ; Le Marionnettiste de Lodz...) » Le Figaro

    « Pierre-Yves Desmonceaux, délicat et poignant passeur d’histoire(s)… une qualité d’écoute optimale. Rare. » T. Baudeau, Fousdetheatre.com

    « La mise en abîme apportée par cette distanciation dans le récit évite avec brio l’écueil du pathos, il ne reste que la beauté fulgurante de la survie de l’homme, la force de l’amour. » A. Jean, Theatres.com

    « Pierre-Yves Desmonceaux met son métier et son talent au service du texte (...) un indispensable vademecum humaniste. » Froggy's delight

    « Pour dire un texte pareil, il fallait un comédien exceptionnel et d’une absolue sincérité. Pierre-Yves Desmonceaux a su trouver les gestes, les attitudes, le ton, nécessaires pour nous enchaîner à ce long voyage vers la nuit. Avec juste ce qu’il fallait d’humour pour faire sourire à certaines répliques. On sortait de la salle complètement brisé mais avec la conscience très nette d’avoir vécu un événement artistique et humain. » Yves Bastide, L’Echo

    « L’acteur, dans toute sa sobriété, parvient à nous raconter la beauté dans l’horreur, le rêve dans le cauchemar. Il réussit à mettre l’accent sur l’explosion de vie dans un train de la mort. » M. A., République du Centre

    • Transmettre

    En ce temps-là, l’amour… se révèle un récit profond où s’entremêlent les notions de devoir de mémoire et de transmission.

    Une mise en abîme apparaît très vite : le père qui enseigne au fils dans le wagon qui les mène à Auschwitz, le narrateur qui raconte à son propre fils ce souvenir, le comédien qui raconte au public. Ce spectacle ne traite pas seulement du thème de la transmission, il cherche en direct à transmettre. Et ce lien que le comédien crée avec son public est ce qui fait la caractéristique la plus forte et la plus profonde de ce spectacle.

    « Etre comédien, faire cette rencontre et ne pas transmettre me paraît contraire à la vie. L’engagement n’est pas que sur le fond, il y a aussi la forme, l’écriture qui est superbe et qui, à chaque page, nous cueille, nous embarque, comme dans de nouvelles aventures, nous évitant tout pathos. Sans pour autant faire l’économie de dire ce qui doit être dit. » Pierre-Yves Desmonceaux

    Pourraient aussi vous intéresser

    Avis du public : En ce temps-là, l’amour

    3 Notes

    3 avis

    1
    2
    3
    4
    5

    Excellent


    (1)

    Très bon


    (2)

    Bon


    (0)

    Pas mal


    (0)

    Peut mieux faire


    (0)
    Donnez votre avis
    Excellent
    Très bon
    Bon
    Pas mal
    Peut mieux faire
    Vous pouvez consulter notre politique de modération
    UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
    1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Patrice C. (32 avis) 10 novembre 2014

    spectacle beau et émouvant par le comédien seul en scène et le texte
    0
    0
    1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Sylvain G. (1 avis) 19 octobre 2014

    En ce temps la l'amour Simple et emouvant . Mes ados ont bien aimé, malgré la rudesse du sujet.
    0
    0
    1
    2
    3
    4
    5
    Par

    Chantal V. (8 avis) 05 octobre 2014

    en ce temps la l'amour spectacle magnifique et tres émouvant acteur exceptionnel
    0
    0

    Spectacles consultés récemment