En attendant le songe

Rutebeuf , Clichy La Garenne

Le 03 décembre 2010
Durée : 1h30

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

Dans ce Songe d'une nuit d'été, il est question de fées, de philtre d’amour et de quiproquo. Irina Brook nous offre un spectacle débordant de poésie et d’humour, tout droit sorti de la tradition des comédiens itinérants, pouvant se jouer dans n’importe quel lieu devant un public inévitablement enchanté.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 décembre 2010

 

Photos & vidéos

En attendant le songe

De

William Shakespeare

Mise en scène

Irina Brook

Avec

Hovnatan Avédikian

,

Jerry Di Giacomo

,

Emmanuel Guillaume

,

Philippe Jasko

,

Gérald Papasian

,

Christian Pélissier

,

Augustin Ruhabura

  • Un spectacle débordant de poésie et d’humour

Irina Brook, fille du metteur en scène Peter Brook, est une enfant de la balle devenue comédienne, puis à son tour metteur en scène. Avec En attendant le Songe, elle a voulu retrouver la légèreté joyeuse et l’esprit de fête des spectacles ambulants. Une comédie délirante jouée à cent à l’heure, délicieusement baroque, qui enchante tous les publics.

« J’ai fait un rêve merveilleux, dit Irina Brook. J’ai rêvé qu’avec un petit groupe d’acteurs (uniquement des hommes, comme au temps de Shakespeare), nous avions monté Le Songe d’une nuit d’été. Un Songe fait de bric et de broc, quelques accessoires empruntés ça et là, des jolies chemises de nuit roses et un parasol blanc pour faire les filles, des fées (certes, un peu viriles !) improvisées avec des ustensiles de cuisine. Et miraculeusement, le « Songe » est apparu… Quelque chose de magique…

La magie des mots de Shakespeare dans lesquels tout est présent : l’amour, l’humour, la douleur, la jalousie, la passion, le désir, le pardon. Ces mots qui, dans une formidable nouvelle traduction, très moderne mais toujours fidèle, de Marie-Paule Ramo, réussissent à enchanter tous les publics.

Quel plaisir de jouer Shakespeare autant pour des gens de voyage que pour des gens de théâtre ; pour des ouvriers ; pour des villageois qui n’ont jamais vu de théâtre de leur vie ; des adolescents qui viennent jeter un coup d’oeil ironique et finissent par s’asseoir, émerveillés, au premier rang : des personnes âgées ; des enfants fascinés. Et même, une fois, un monsieur avec un chat. Voilà le théâtre dont j’ai toujours rêvé. La raison pour laquelle je fais du théâtre. »

« L’acteur est le centre du travail. C’est par l’être humain que passe tout le théâtre. Sans acteur, il n’y a plus de théâtre. » Irina Brook

Traduction  : Marie-Paule Ramo. Par la « CIA », Compagnie Internationale d’Athènes.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : En attendant le songe

0 Note

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Harmonie H. (4 avis) 30 mars 2009

RE: En attendant le songe C'est enlevé et les comédiens débordent d'une belle énergie. Néanmoins, j'ai trouvé l'humour très "ras des pâquerettes" et je m'y suis ennuyée.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marine M. (1 avis) 24 mars 2009

En attendant le songe C'était vraiment super , très drole , J'ai beaucoup apprécié! Je vous recommande cette pièce !
0
0

Spectacles consultés récemment