En attendant Godot

Essaïon , Paris

Du 05 février au 10 avril 2018
Durée : 1h50

CONTEMPORAIN

Dans un coin de campagne qui serait vide si ne s’y dressait un arbre, deux clochards attendent un certain Godot... Ils ne l’ont jamais vu, et ne savent même pas pourquoi ils l’attendent ni ce qu’ils peuvent en espérer. Mais, Il a promis de venir. Cette vague perspective leur sert de prétexte pour rester là, jusqu’au crépuscule et parler...
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 16,50 € au lieu de 28,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

En attendant Godot

De

Samuel Beckett

Mise en scène

Jean-Claude Sachot

Avec

Philippe Catoire

,

Jean-Jacques Nervest

,

Dominique Ratonnat

,

Guillaume Van’t Hoff

,

Vincent Violette

Vladimir et Estragon attendent un certain Godot, à la tombée de la nuit, sur une route de campagne déserte, bordée d'un arbre dégarni...

Ils croiseront deux drôles de personnages, Pozzo et Lucky, mais attendront le mystérieux Godot durant les deux actes de la pièce. Savent-ils d'ailleurs vraiment qui il est ? Ou s'il existe vraiment... ?

  • Approfondir l’oeuvre de Beckett

La rédaction d’une note d’intention m’a toujours paru un exercice périlleux. D’une part, parce qu’il est difficile d’identifier les raisons profondes qui expliquent le choix de tel ou tel texte, mais surtout parce que les intentions qui justifient ce choix et qui précèdent le début d’un travail, sont souvent contrariées par l’approche et le travail de répétitions. La mise en scène (et c’est tant mieux) s’écarte toujours de l’idée de départ et nos bonnes intentions sont souvent remplacées par de (bonnes ?) décisions.

L’originalité du projet de Toby or Not résidait dans le fait de mettre en scène les deux pièces majeures en même temps, de faire avancer les deux spectacles conjointement, parallèlement avec des comédiens très proches (certains joueront les deux) et par la même, d’établir des ponts, des échanges entre les deux chantiers ; de suivre les différences et les similitudes entre les deux textes et d’approfondir l’oeuvre de Beckett. Passer de En attendant Godot à Fin de Partie, c’est vieillir, c’est radicaliser le propos et sans doute (ça, je l’ignore
encore), perdre nos derniers feux. C’est cette idée qui m’attire (et qui attire la troupe). Pour le reste, un immense respect pour l’oeuvre, une vision fidèle à l’écriture, mais qui derrière la recherche du sens, privilégie aussi l’acteur. Ce sont là, sans doute, de bonnes intentions !

Jean-Claude Sachot metteur en scène janvier 2016

  • La presse

« Un quatuor de comédiens parfaitement distribués qui, tous dotés d'un timbre de voix exceptionnel et du discernement dans le dire, délivrent une excellente prestation en insufflant une lueur d'humanité aux carcasses becketiennes. » Froggy’s delight

« L’un des plus grand défis de cette pièce repose sur la réussite du duo Vladimir-Estragon, or les deux comédiens Philippe Catoire & Dominique Ratonnat sont fabuleux. La mise en scène pertinente relève l’autre défi de parvenir à nous divertir alors que les personnages sont censés s’ennuyer à mourir. » Le Coryphée

« Si finalement, Beckett en bon dramaturge était Godot lui-même, ayant laissé ses personnages se débrouiller dans une attente qui n’est là que pour eux ? La troupe de Jean-Claude Sachot a bien raison de servir ce grand dramaturge qu’est Samuel Beckett et, cerise sur le Godot, avec tact et sourire. » Mediapart

« Philippe Catoire et Dominique Ratonnat sont merveilleux. Ils sont objectivement les créations les plus soignées des deux vagabonds de Beckett (...) immense moment de théâtre que Beckett lui-même aurait apprécié partager avec nous sans bouder son plaisir. » Toutelaculture.com

« La mise en scène maintient la pièce dans un équilibre instable entre tragédie et comédie burlesque ainsi que le jeu sur le langage, mis en valeur par la prestation des acteurs. » Culture-Tops

« Jean-Jacques Nervest, comédien tout en puissance qui incarne Pozzo, en impose par son jeu diabolique qui occupe tout l’espace au-dessus de Lucky son esclave soumis que contemplent à moitié affligés » Artistikrezo

« Les interprètes de Vladimir et Estragon jouent en nuances et ruptures. Ils permettent à la représentation d’atteindre de beaux moments de densité. C’est à travers eux que parviennent à s’exprimer les hors-champs métaphysiques du théâtre de Beckett, un théâtre de l’humain qui fait exister l’invisible. » La Terasse

« Il doit y avoir mille et mille manières de monter Beckett, mais celle qu'a choisie Jean-Claude Sachot nous a réjouis parce qu'elle nous a divertis, émus, sans que nous ayons eu besoin de nous creuser la tête ou de nous la cogner contre les murs. » Le Monde

« Ce sont de véritables acrobates qui jonglent avec tous les registres du jeu scénique avec une agilité stroboscopique. » Holybuzz

« Le jeu délié, emballé dans une sorte de dénuement comme dansé par 2 clowns d’allure britannique fait la part belle à l’inspiration de l’Irlandais. » l'Humanité

« Hallucinante composition de Lucky, Guillaume Van’t Hoff apporte une dimension inouïe et entraîne la pièce vers une dimension proprement fantastique. La nouveauté de « Godot » & sa force sont intactes. Une réussite, vraiment. » RegArts

« C’est vraiment un très bon travail, une manière intéressante de découvrir la pièce si on ne la connait pas encore. Elle fait rire et désarçonne, elle émeut, elle inquiète. » Figaroscope

« Un Godot brut tout entier dans sa force et dans son jus, Jean-Claude Sachot, est un beckettien pur et dur. Ce parti pris de dépouillement et de fidélité n’empêche pas qu’il y ait par moments des lumières nouvelles. Le jeu des comédiens entier, vif, bourru, passionné est particulièrement convaincant. » WebThéâtre

Avis du public : En attendant Godot

8 Notes

8 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(5)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Gilles R. (1 avis) 25 mai 2017

Parfait Beckett respecté. De la densité. De l'humour. De très bons comédiens . Une mise en scène assez sobre qui fonctionne bien. Une salle agréable. Un bon moment.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Victoria S. (2 avis) 09 mai 2017

Fidèle et époustouflant ! Des années que je voulais voir du Beckett et notamment en attendant Godot, impatiente de voir comment serait interprété le monologue de Lucky notamment ! Et bien...merveilleux, c'était juste merveilleux ! J'ai versé une larme tellement cette interprétation m'a touchée. Les quatre comédiens sont exceptionnels, fidèles au texte et à la mise en scène voulue par Beckett. Je suis venue de loin pour les voir et j'en suis ravie. Superbe ! Il est vrai que les fauteuils ne sont pas les plus confortables du monde mais cette pièce en vaut le détour.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Guillain B. (1 avis) 21 avril 2017

Super Bons comédiens, bonne mise en scène et théâtre très agréable. On a passé une très bonne soirée!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Richard B. (1 avis) 14 mai 2016

J'ai adoré chaque minute Les quatre comédiens étaient excellents et le théâtre était très cool.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Astrid M. (1 avis) 06 mai 2016

excellent excellent
0
0
1
2
3
4
5
Par

Helene D. (3 avis) 26 mai 2017

Pièce ardue mais très bien emmenée Pièce pas simple mais très bien mise en scène avec des acteurs très très bons Un peu trop long à mon goût ; mais c'est du Beckett. Très bon pour la culture
0
0
1
2
3
4
5
Par

Gillou P. (73 avis) 12 mai 2017

Excellent, Très bons comédiens très bonne mise en scène Seul problème LA SALLE En sous sol , très humide et moite , pas d'aération c'est difficile de supporter Mais une très bonne pièce a voir
0
0
1
2
3
4
5
Par

Agnes V. (1 avis) 15 mai 2016

Impossible de rester dans la salle. Trop de monde. Pas d'air. Fauteuils trop petits pour des adultes. Dommage.
0
0

Spectacles consultés récemment