Death Breath Orchestra

1
2
3
4
5

Théâtre de Gennevilliers (T2G) , Gennevilliers

Du 18 au 20 février 2022
Durée : 1h10

CONTEMPORAIN

,

Théâtre musical

,

Festival

,

Festival M.A.R.T.O.

Alice Laloy met en scène une tribu de musiciens subsistant dans une atmosphère suffocante, et fait théâtre du souffle même. Quand le théâtre d’objets et de machines rencontre le spectacle musical.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €,11 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Death Breath Orchestra

De

Eric Recordier

Mise en scène

Alice Laloy

Avec

Hanno Baumfelder

,

Tom Caudelle

,

Augustin Condat

,

Jérôme Fouquet

,

Abel Huré

,

Fanny Meteier

  • Une révolte ultime contre l’anéantissement

Dans un monde irrespirable où sévit une tempête permanente, quatre individus accompagnés de leurs doublons inanimés se réfugient dans ce qui reste d'un studio d’enregistrement. Dans cet espace reclus, ils se livrent à des expériences, tentant de réanimer leurs statues de silence et de marbre. Ils leur apprennent à respirer, les imitent et se font à leur tour aspirer. Les pantins s’animent tandis que les musiciens s’hybrident mi-homme mi-instrument de musique. Ces expérimentations composent un dernier concert qu’ils achèveront en pleine tempête. Les halètements et le souffle continu, les bouffées d’air et les soupirs constituent un langage et la matière d’une musique en devenir.

Après le succès de Ça Dada présenté en 2018 au Nouveau théâtre de Montreuil, la metteuse en scène Alice Laloy revient avec une pièce de théâtre musical à l’humour absurde. Les acteurs-musiciens dialoguent avec des souffleries, des éléments gonflables, des effigies humaines et les compositions pour cuivres du musicien Eric Recordier. Cet « orchestre du dernier soupir » donne à percevoir la respiration comme une aventure vitale, une révolte ultime contre l’anéantissement.

  • La presse

« Dans ce spectacle sans parole il se dit beaucoup de choses sur l’urgence à pouvoir de nouveau respirer ensemble. » Toute la culture

« La pièce se présente comme un objet insolite et apocalyptique. [...] La dimension musicale se matérialise d’un point de vue sonore et visuel, au point que l’espace-machine qui se dévoile aux spectateurs s’apparente lui-même à un instrument géant. » Sceneweb

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Death Breath Orchestra

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment