Comme en 14

Théâtre La Bruyère , Paris

Du 22 janvier au 04 avril 2019
Durée : 1h40 environ

CONTEMPORAIN

,

Comédie dramatique

,

Familial

,

Pièce historique

Comme en 14 nous sommes dans le quotidien des infirmières souvent bénévoles, ces « Anges Blancs » qui derrière le front, par leur courage, leur dévouement, leur abnégation ont apporté à nos soldats le réconfort et l’humanité dans des situations de désespoir. Un véritable hymne à la vie ! Yves Pignot met en scène le texte de Dany Laurent, avec Virginie Lemoine et Marie Vincent. A partir de 9 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 04 avril 2019

 

Photos & vidéos

Comme en 14

De

Dany Laurent

Mise en scène

Yves Pignot

Avec

Ariane Brousse

,

Axel Huet

,

Virginie Lemoine

,

Katia Miran

,

Marie Vincent

A partir de 9 ans.

  • Cultiver l'espoir

Hiver 1917, une infirmerie d'hôpital juste derrière les lignes du front. Quatre femmes et un jeune garçon, réunis par les hasards de la guerre vont fêter Noël, malgré le bruit du canon, là-bas, de l'autre côté de la forêt, malgré les blessés de l'autre côté du mur.

On mange, on boit, on chante, on se fait des cadeaux, on se réchauffe le cœur autour du poêle. L'espérance chevillée au corps, debout ! Toujours debout ! C'est la Der ! C'est sûr. Ce sera la Der !

  • La presse

« Tonique et vive leçon d'histoire... Un généreux art du théâtre jamais absent. Les comédiens font raisonner avec justesse la " der des der " » Télérama TT

« Drôle et Touchant. Quel dynamisme ! Le rire au cœur de la tragédie. » Figaro Magazine

« Une jolie comédie historique tout en émotions délicates et sourires arrachés à la tragédie. » Télérama Sortir

« Emouvante et habitée de ferveur, l'œuvre de Dany Laurent retrouve sa place de choix sur un plateau. La pièce parle au cœur. » Théâtral Magazine

« Un style réaliste très efficace ! » OBS

« Le texte de Dany Laurent aux répliques incisives évoque avec bienveillance ces femmes de l'ombre mais aussi une certaine idée du féminisme. La mise en scène d'Yves Pignot, réaliste et enlevée, rend ces personnages éminemment attachants et cette pièce, particulièrement émouvante. » Froggy's Delight

« Une écriture efficace. Un spectacle touchant et joyeux à la fois. Une interprétation brillante. A recommander vivement. » Spectatif

  • Les « anges blancs »

« Seule une vie vécue pour les autres vaut la peine d'être vécue. » (Albert Einstein)

« 14/18. Les hommes sont au front. Mobilisés du jour au lendemain ils ont dû partir dans l'urgence, contraints d'abandonner famille et travail. Les femmes retroussent leurs manches et les remplacent. Elles ont été exemplaires, elles n'avaient pas le choix, elles l'ont fait. Elles ont cultivé les champs, élevé les enfants, accompli bien d'autres tâches : ouvrières, conductrices de bus, d'ambulance, de camion... Elles ont tout fait.

Pour certaines elles sont venues en renfort, bénévoles, pour soigner les malades, accueillir les blessés. Elles l'ont fait. On les surnommait Les Anges Blancs.

La pièce de Dany Laurent raconte le quotidien de ces femmes dans un hôpital de fortune d'une petite ville près du front. La guerre fait rage depuis trois ans ; Mademoiselle Marguerite, la cinquantaine, infirmière, «fait tourner la machine» comme elle dit, jusqu'à l'épuisement, secondée par Suzy, la trentaine, bénévole, jeune fille moderne... en colère, engagée dans les mouvements pacifistes. Elle agit. Elle rêve d'un avenir meilleur. Louise, la vingtaine, jeune fille issue de la grande bourgeoisie, vient donner de son temps, aider comme elle peut et attendre... attendre le retour de son fiancé qui est au front. Adrienne, la cinquantaine, aristocrate, veuve de guerre, deux enfants : Pierre, attardé mental, admiratif de son grand frère Henri, son modèle. Henri, en soins dans cet hôpital, sera amputé dans la journée.

La pièce se déroule sur deux journées, la veille et le jour de Noël. Ces quatre femmes de générations et de cultures différentes se trouvent réunies par un coup du destin bien noir. Elles vont l'affronter avec courage. Elles vont échanger ou partager leurs accords et désaccords, parler de la vie avant tout, rire aussi pour effacer trop de larmes, et malgré tout fêter Noël, ne pas faillir à la tradition. Le rôle des femmes pendant cette guerre atroce aura été primordial, le théâtre devait le faire revivre.

J'ai été très touché à la lecture de cette histoire. Je me suis attaché aux personnages comme s'ils étaient de ma propre famille. J'ai traité cette pièce au plus près du réalisme, décors, accessoires, costumes, lumière, sons. L'essentiel étant d'écouter ces femmes et de les regarder vivre dans la réalité de leur quotidien. Pas de voyeurisme, pas de sensationnel, on ne voit pas les blessés, à peine entend-on quelques voix, quelques plaintes qui nous parviennent de la salle de soins. Cette pièce est avant tout un hommage à ces Anges Blancs et aux femmes en général, qui savent se montrer fortes, unies et courageuses dans l'adversité. »

Yves Pignot

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Comme en 14

12 Notes

12 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(10)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Virginie D. (6 avis) 31 janvier 2019

Une pièce forte La pièce dure 1H50, l'émotion monte peu à peu pour culminer lors du dîner de Noel. Les acteurs sont tous formidables, nous sommes ressortis avec le sentiment d'avoir vécu quelque chose d'intense.
1
0
1
2
3
4
5
Par

DOMINIQUEB (1 avis) 04 avril 2019

Subtilement émouvant et drôle Quels fantastiques acteurs sur un thème éternel et tellement d'actualité! Pourquoi se faire la guerre ? Donner et aimer...Comment se construire seul, avec et grace aux autres ? Des sensations et des sentiments forts qui au réveil ce matin était toujours dans notre tête. Ne ratez surtout pas cette pièce rare, ces dialogues ciselés, élégamment émouvants et plein de joie.
0
0
1
2
3
4
5
Par

THIERRY M. (1 avis) 01 avril 2019

Pièce remarquablement interprétée, une pièce qui nous fait passer en quelques instants du rire aux larmes, du tragique aux moments de détente et dieu sait que le sujet n'était pas facile à évoquer. Bravo mille fois .
0
0
1
2
3
4
5
Par

Sylvie P. (14 avis) 21 mars 2019

Comme en 14 Formidable spectacle!!! gai, enlevé, émouvant, perturbant.... TOUS les acteurs sont excellents... Allez y, allez y, allez y .... Vous passerez une très bonne soirée de très bon théatre.....rare....
0
0
1
2
3
4
5
Par

REMY J. (1 avis) 07 mars 2019

On y court, "Comme en 14 !" Mise-en-scène d'Yves PIGNOT très aboutie - L'écriture de Dany LAURENT est d'une extrême sensibilité qui nous fait passer du rire à la réflexion - Les acteurs y sont justes et nous font voyager dans la plus grande simplicité - Décor et lumière en harmonie... Je cherche, je cherche un bémol... Il n'y en a pas... et j'ajouterais que Marguerite, (Marie VINCENT), y est de chair et de sang...
0
0
1
2
3
4
5
Par

emilieg (42 avis) 24 février 2019

Bravo !!! Une pièce magnifique avec des comédiens formidables !!!! Mention spéciale pour le personnage de Marguerite, qui est remarquable. Malgré le thème dramatique, on rit beaucoup et l on est ému. Bravo à tous!!!!!!!! Belle continuation à cette pièce.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Denis B. (5 avis) 21 février 2019

Beaucoup d'émotion et de justesse dans cette pièce. Les personnages sont bien campés, et le contexte de l'époque bien décrit. Bravo à Marie Vincent épatante, elle mène son monde à merveille, et à Virginie Lemoine en comtesse confrontée à l'évolution de son monde.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Francoise B. (1 avis) 06 février 2019

comme en 14 Très bon moment d'émotion et d'humour ; Les acteurs sont très justes , en particulier le garçon , dont la présence est remarquable . Un spectacle à recommander
0
0
1
2
3
4
5
Par

Philippe B. (3 avis) 25 janvier 2019

entre émotion et rires un très joli moment de théâtre avec des actrices épatantes, avec des registres riches et différents et un garçon dont la forte présence remplit l'espace. On est vite emporté dans cet hôpital en retrait du front mais qui vit les mêmes épouvantables souffrances que les soldats. Le décor est très beau et les costumes parfaits. Il faut un peu rire pour survivre.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Philippe B. (3 avis) 24 janvier 2019

un rôle de bouffon Rôle très ingrat de pure composition et de pure expression réduit à une mécanique de gestes et de mots d'innocent, fin de race qu'il est d'une comtesse gelée. Bouffon de comédie en apparence, comme dans le théâtre élisabéthain ou messager de la tragédie grecque, Axel Huet surgit comme un choc, occupant toute la scène. Formidable performance, puissance tragique. Bravo ! MB
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment