Clérambard

Le chef-d’œuvre théâtral de Marcel Aymé, où la comédie passe par toutes les couleurs…
Le comte de Clérambard, étouffé par les dettes, réduit sa famille à manger du chat et à tricoter des pullovers qu’il vend pour sauver les murs de son château. Le chef-d’œuvre théâtral de Marcel Aymé, où la comédie passe par toutes les couleurs… l’humour est noir et le rire jaune…

A partir de 10 ans.

  • La tyrannie domestique

Le comte de Clérambard, étouffé par les dettes, réduit sa famille à manger du chat et à tricoter des pullovers qu’il vend pour sauver les murs de son château. Après avoir tué le chien du curé pour le manger, St François d’Assise lui apparaît et lui confie un livre sur sa vie qui va changer la sienne.

Hector de Clérambard, noble ruiné, fait régner la terreur sur sa famille (elle doit marcher au pas, tricoter et vendre des chandails) et sur les animaux qu’il tue par pur plaisir sadique. Un jour il rencontre saint François d’Assise, du moins le croit-il, et, bouleversé par cette apparition, change totalement d’attitude. Il se met à imposer la sainteté à son entourage : il aime désormais les bêtes, veut marier son fils à une prostituée qui est, pour lui, une victime innocente et ferait bien partager à tous les siens les délices de la pauvreté et de la mendicité. Du côté de l’aristocratie, de la bourgeoisie désireuse de s’allier à la noblesse et de ceux qui pensent plus au plaisir qu’à Jésus-Christ, ça renâcle. Mais comment résister à Clérambard, fou de Dieu réversible ?

Misant sur la qualité des interprètes, la beauté et le réalisme des costumes, le spectacle file à un rythme très soutenu, bannissant les principes des conversations « naturalistes ».

Toujours en quête d'une justesse irrationnelle provoquée par un jeu presque excessif à la limite de l’outrance, la mise en scène balaye conventions et faux semblants avec une belle allégresse... au service de l'écriture de Marcel Aymé, une des plus belles du théâtre français du vingtième siècle.

Par la compagnie Le Grenier de Babouchka. Collaboration artistique : Laurence Pollet Villard.

  • La presse

« Daguerre a su sculpter le tableau social, la bouffonnerie, les effets de surprise et les évidences de cette comédie. Il y a une résonance de conte pour grands enfants que les interprètes dégagent élégamment, faisant ainsi percher le vaudeville là où la fantaisie pratique ses plus beaux coloriages. » Gilles Costaz, Webthea

« Un spectacle original sur un très beau texte de Marcel Aymé. Des acteurs sincères et généreux, une mise en scène nerveuse et efficace. Bref, un très bon moment. » Bruno Daroux, RFI

Sélection d’avis du public

Un très bon moment Par benedictel - 19 novembre 2017 à 08h12

Pièce très bien jouée Mise en scène rythmé sur un très bon texte drôle et d actualite sur le fanatisme Allez y vous passerez un bon moment

Synthèse des avis du public

4,0 / 5

Pour 1 Notes

0%
100%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

4 1 5
Un très bon moment Par benedictel (17 avis) - 19 novembre 2017 à 08h12

Pièce très bien jouée Mise en scène rythmé sur un très bon texte drôle et d actualite sur le fanatisme Allez y vous passerez un bon moment

Informations pratiques

Théâtre 13 - Glacière

103A, bd Auguste Blanqui 75013 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Restaurant
  • Métro : Glacière à 186 m
  • Bus : Glacière - Auguste Blanqui à 121 m
  • Accès : par le mail au 103A, bvd Auguste Blanqui ou par la dalle piétonne face au 100, rue de la Glacière

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre 13 - Glacière
103A, bd Auguste Blanqui 75013 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 23 décembre 2017

Pourraient aussi vous intéresser

- 40%
La claque

Gaîté Montparnasse

Les crapauds fous

Théâtre de la Renaissance

- 51%
Fair Play

Théâtre du Petit Montparnasse

- 52%
Mes copains d'abord

Grand Point Virgule

Chers parents

Théâtre de Paris - Salle Réjane

- 25%
Fin de partie

Théâtre de l'Atelier

Spectacle terminé depuis le samedi 23 décembre 2017