Cités danse connexions #3 - Ingrid Estarque / Sarah Adjou

1
2
3
4
5

Théâtre Suresnes - Jean Vilar , Suresnes

Du 21 au 23 janvier 2022
Durée : 45 minutes

MUSIQUE & DANSE

,

Festival

,

Suresnes Cités Danse

Soirée partagée avec Ingrid Estarque et Sarah Adjou.

Continuer la lecture


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Cités danse connexions #3 - Ingrid Estarque / Sarah Adjou

Chorégraphie

Ingrid Estarque

Avec

Ingrid Estarque

  • In Between

Quand l’énergie du krump rencontre la transe des derviches tourneurs, le résul­tat est tout simplement… vertigineux !

Ingrid Estarque explore la cyclicité de la nature et, au coeur du « tourbillon de la vie », les frontières entre réel et illusion.

Sa chorégraphie organique emprunte aux tournoiements virtuoses de la danse soufie, voie d’accès privilégiée à l’ivresse mystique, comme aux fulgurances ges­tuelles des krumpeurs. Dans un savant déséquilibre, la danseuse se tient juste in between.

On se laisse entraîner à sa suite, au son de mantras indiens mixés à la musique contemporaine. Viscéral et magique.

  • Kháos

Cette création de la jeune chorégraphe Sarah Adjou mêle à l’énergie du hip hop une ligne narrative qui interroge les origines et notre nature humaine.

La compagnie Yasaman, créée en 2018 par Sarah Adjou a beau être récente, elle a déjà été adoubée par Mourad Merzouki, « immédiatement séduit par le travail de cette jeune chorégraphe qui mêle avec habileté la danse hip hop et contemporaine ».

Dans Kháos, œuvre lauréate du concours Sobanova 2019, la jeune artiste trace la quête identitaire de cinq individus qui se cherchent pour trouver leur propre nature. Si la pièce fait cohabiter différents styles de danses et de musiques, si elle décortique le langage corporel du quotidien, elle est aussi intense que le feu, cette matière organique en constante mutation, à l’instar du chaos précédant l’origine du monde.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Cités danse connexions #3 - Ingrid Estarque / Sarah Adjou

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment