Camus-Casarès, une géographie amoureuse

1
2
3
4
5

La Scala Paris , Paris

Du 06 au 29 janvier 2023
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

,

Biopic

Carte du Tendre d’Albert Camus et Maria Casarès. Le philosophe désenchanté et la tragédienne pétrie d’humour. Deux êtres se sont rencontrés, reconnus et abandonnés l’un à l’autre dans une époque particulièrement agitée, qui, au lieu de les désunir, a renforcé la passion qui les unissait.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 29 janvier 2023

 

Camus-Casarès, une géographie amoureuse

Mise en scène

Elisabeth Chailloux

Avec

Jean-Marie Galey

,

Teresa Ovidio

  • Une correspondance fiévreuse

« Nous avons choisi l’écrin de la Piccola Scala pour y redessiner notre géographie tumultueuse… Carte du Tendre d’Albert Camus et Maria Casarès. Le philosophe désenchanté et la tragédienne pétrie d’humour. Deux êtres se sont rencontrés, reconnus et abandonnés l’un à l’autre dans une époque particulièrement agitée, qui, au lieu de les désunir, a renforcé la passion qui les unissait. Une Europe agitée - déjà ! - par les conséquences désastreuses de la guerre froide et les soubresauts du colonialisme. »

Albert Camus et Maria Casarès se rencontrent à Paris, le 6 août 1944. Jour mémorable pour l’histoire mondiale et pour l’histoire passionnée qu’ils s’apprêtent à vivre. Albert Camus est marié, il a trente ans. Maria Casarès n’a que vingt et un ans. Ils se séparent une première fois lorsque Francine Faure, l’épouse de Camus, parvient à rejoindre son mari. Le 6 juin 1948, Camus et Casarès se croisent à nouveau à Paris, boulevard Saint-Germain. Leur destin est définitivement lié. Ils ne peuvent échapper à ’amour qui les unit au-delà des conventions. Rien ne pourra plus les séparer. La correspondance fiévreuse qu’ils entretiennent pendant douze années témoigne du lien indéfectible qui les unit.

  • La presse

« Ils réinventent, réincarnent superbement les voix, les corps des deux amants, qui sans gémir ni renoncer à leur vocation, surent avec orgueil s’aimer, se respecter jusqu’au bout. » Fabienne Pascaud, Télérama TTT

« Un spectacle mené tambour battant » Nathalie Simon, Le Figaro

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Camus-Casarès, une géographie amoureuse

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment