Camille Claudel 1864-1943

Théâtre Lepic , Paris

Du 23 avril au 24 mai 2008
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

,

Biopic

Sur la scène dépouillée, poussiéreuse, éclairée aux chandelles, Camille Claudel, et les hommes qui la connurent, parcourent cette vie faite de passion, de génie, de douleur, de déchirure, de folie. Ce spectacle offre un regard sur la femme et sur l’artiste, dont le destin fut magnifique et tragique, et dont les mystères continuent de nous échapper et de nous tourmenter.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 mai 2008

 

Photos & vidéos

Camille Claudel 1864-1943

Adaptation

Christine Farré

Mise en scène

Christine Farré

Avec

Jean-Marc Bordja

,

Christine Farré

,

Nicolas Pignon

  • Une vie faite de passion, de génie, de douleur

Dans un décor dépouillé, éclairé parfois aux chandelles, l’histoire de Camille Claudel prendra vie. Entourée par Octave Mirbeau et Eugène Blot, amis et témoins de son génie et de ses drames intimes, Camille Claudel sera tour à tour jeune et en pleine possession de ses moyens, puis glissera peu à peu vers la maladie sous l’oeil bienveillant et inquiet de ses amis dramaturges et critiques de l’époque qui l’ont toujours soutenue. La folie prendra alors la place de la sculpture. Un spectacle de chair et d’émotion.

  • Note d'intention

Après avoir créé un premier spectacle sur Camille Claudel de 2004 à 2008, j’ai eu le désir profond de reprendre cette histoire hors du commun, en épurant mon adaptation et ma mise en scène afin que l’oeuvre de ce génie de la sculpture soit au premier plan. Une façon aussi de rendre hommage à cette femme qui marqua pour toujours l’histoire de l’art et dont nous célèbrerons en cette fin d’année 2014 le 150ème anniversaire de sa naissance.

Dans cette nouvelle création de Camille Claudel 1864-1943, nous sommes trois comédiens interprétant Camille Claudel, Octave Mirbeau, Eugène Blot, Henry Asselin. La parole de ses amis critiques, ou celle de son fondeur est essentielle quant à la beauté et à l’envergure de son travail. Elle l’est aussi quant à la condition des artistes femmes de l’époque.

J’ai volontairement fait disparaitre les personnages d’Auguste Rodin et de Paul Claudel afin de me concentrer sur Camille, sur les mains de Camille dans la terre. Dans ce nouveau spectacle, ils vivent dans sa chair et par ses émotions.

Camille Claudel parle peu de son oeuvre et grâce à ses magnifiques et étonnantes sculptures, nous pouvons suivre le fil de sa vie, et cheminer vers son destin tragique, du génie jusqu’à la folie.

Christine Farré

  • La presse

« La pièce bascule à mi-parcours, portée par l’énergie d’Ivana Coppola qui campe une artiste orgueilleuse, luttant avec la glaise comme avec ses semblables, en quête désespérée d’une reconnaissance et finissant par ressembler, au seuil de l’asile, à sa terrible Parque, échevelée et perdue… » La Croix, avril 2008

« Ce spectacle est un prolongement parfait de l’exposition au Musée Rodin, ou son prélude. Il nous fait explorer et sonder les coulisses, puis les souterrains, du génie créateur puis autodestructeur de Camille Claudel. Ivana Coppola interprète Camille Claudel des pieds à la tête et des ongles au cœur… » J. Marc Stricker, France Musique, avril 2008

« Une performance d’acteur. Un travail émouvant, remarquable. » Fréquence protestante

« Christine Farré (...) s'est plongée pendant 18 mois dans la correspondance de la sculpteur. Elle réussit ensuite le tour de force de monter un spectacle incarné et poignant (...). La comédienne Ivana Coppola donne chair et âme à son personnage, soutenue par des partenaires très justes. » La vie, 24 avril 2008

« Rien n'est superflu, tout s'enchaîne avec pertinence (...). Une adaptation enthousiasmante. » l'Humanité, avril 2008

« Une Camille Claudel profondément émouvant. Christine Farré a effectué un admirable travail d’adaptation et de mise en scène…C’est beau, poignant, touchant, juste… En un mot, à ne pas manquer, c’est une des œuvres majeures du festival. » La Marseillaise

« Ivana Coppola est admirable. Le génie d’une comédienne nous fait pénétrer dans l’âme de Camille. On est au théâtre dans toute sa puissance. » Figaroscope

« Christine Farré a consacré un an et demi de travail pour tisser cette pièce captivante, entièrement faite de la correspondance de Camille à Rodin, à son frère Paul et à des amis. Sur scène, Ivana Coppola fait revivre cette femme de courage et nous entraîne, le temps d’une représentation, dans son univers torturé. » Le Parisien

« A travers ces textes sublimes, la pièce se présente comme une ode à la liberté contre toutes les pesanteurs institutionnelles. Les comédiens sont parfaits. Voilà du théâtre qui secoue. » Témoignage chrétien

« La mise en scène et le jeu des acteurs, visualisant tout au long les oeuvres de chair de Camille, qui ont pour nom, Les Causeuses, la petite Châtelaine, Persée, l’Implorante… sont une approche intime et sincère des tourments et des certitudes d’une Camille Claudel toujours vivante et géniale. » La Marseillaise

« La correspondance de Camille Claudel sert de support à une incandescente interprétation de l’artiste maudite par Ivana Coppola. Cette pièce est adaptée et mise en scène par Christine Farré. Ne la manquez pas ! » La Vie

« Christine Farré a fait un remarquable travail en écartant aussi bien la reconstitution que la fiction. Elle a également assuré la mise en scène de cette pièce en clairs-obscurs magnifiques comme les clairs-obscurs de l’âme de Camille Claudel. Dans le rôle de Camille Claudel, Ivana Coppola est tout à fait stupéfiante et déroutante. Un magnifique spectacle. » Froggy’s delight

« Un spectacle puissant dont on ne sort pas indemne. » Le Journal du Dimanche

« La comédienne est vraiment impressionnante. » FigaroScope

« La mise en scène de Christine Farré nous offre de beaux tableaux, incroyablement réalistes qui emportent l’adhésion du public. » Pariscope

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Camille Claudel 1864-1943

8 Notes

8 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(8)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Eliane M. (2 avis) 27 septembre 2014

spectacle intense Camille Claudel revit à la folie théâtre avec Christine Farré, jean-Marc Bordja et Nicolas Pignon Un moment de théâtre à fleur de peau. Une pépite!
1
0
1
2
3
4
5
Par

Marie louise V. (30 avis) 21 septembre 2014

Camille Claudel merci pour cette évocation puissante c'est prenant
1
0
1
2
3
4
5
Par

Eliane M. (2 avis) 21 septembre 2014

intense Camille Christine Farré incarne Camille Claudel jusqu'au bout des ongles et à fleur de peau. Jean-Marc Borja et Nicolas Pignon sont splendides! Tant d'émotion
1
0
1
2
3
4
5
Par

Nathalie M. (1 avis) 08 février 2016

Une rencontre intime avec Camille Claudel passsionnément interprétée par Christine Farré. On sort de la salle avec le sentiment d'avoir vécu un moment d'exception ...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Alice B. (1 avis) 24 janvier 2016

une grande comédienne dans un petit théâtre, la rencontre est magique Pièce condensée, merveilleusement interprétée, qui donne accès à quelque chose de la passion, de la vitalité, du désespoir et de la folie de Camille Claudel. Elle est incroyablement incarnée sous les yeux des spectateurs. Un vrai beau moment de théâtre à recommander à tous!!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

jipere (29 avis) 23 janvier 2016

Impressionnant ! Impressionnante interprétation, pleine d'énergie, qui donne vie à l'artiste Camille Claudel : les passions, l'amertume, la misère et la folie !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Amal C. (10 avis) 17 janvier 2016

Camille Claudel dévoilée J'ai enfin mieux compris hier soir la descente aux enfers de Camille Claudel, grâce à une remarquable interprétation, à fleur de peau. Poignant et puissant.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Catherine G. (1 avis) 16 janvier 2016

Passionné et passionnant Le spectacle est repris dans une version "seule en scène", avec encore plus de force. A partir de lettres de Camille, de Rodin et de proches, avec un grand respect de l'histoire, Christine Farré nous plonge sans retenue dans la vie de Camille, son génie, sa passion de la création, sa lutte et sa descente aux enfers dans la folie. Le temps est suspendu tant nous sommes pris par cette incarnation. Précipitez vous!
0
0

Spectacles consultés récemment