CNAC 2021 - Le cycle de l’absurde

1
2
3
4
5

Parc de la Villette - Grande Halle , Paris

Du 22 au 31 juillet 2021
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Danse contemporaine

,

Familial

,

Cirque

Acrodanse et acrobatie, trapèze Washington, mât chinois, équilibre sur vélo, trapèze fixe, corde lisse, portés acrobatiques, fil, roue allemande, sangles, corde volante et jonglerie : une 32e promotion composée de quinze étudiants, de sept nationalités et douze disciplines circassiennes, sous la conduite de la metteuse en scène et chorégraphe Raphaëlle Boitel.

Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 31 juillet 2021

 

Photos & vidéos

CNAC 2021 - Le cycle de l’absurde

Mise en scène

Raphaëlle Boitel

Avec

Tia Balacey

,

Guillaume Blanc

,

Andres Mateo Castelblanco Suarez

,

Aris Colangelo

,

Fleuriane  Cornet

,

Alberto Diaz Gutierrez

,

Pablo Fraile Ruiz

,

Marin Garnier

,

Giuseppe  Germini

,

Cannelle Maire

,

Maria Jesus Penjean Puig

,

Mohamed  Rarhib

,

Vassiliki Rossillion

,

Ricardo  Serrao Mendes

,

Erwan  Tarlet

Acrodanse et acrobatie, trapèze Washington, mât chinois, équilibre sur vélo, trapèze fixe, corde lisse, portés acrobatiques, fil, roue allemande, sangles, corde volante et jonglerie : une 32e promotion composée de quinze étudiants, de sept nationalités et douze disciplines circassiennes, sous la conduite de la metteuse en scène et chorégraphe Raphaëlle Boitel. Dans un univers en clair-obscur, les corps entrent en interaction et deviennent de virevoltants vecteurs d’émotions. Un spectacle organique et viscéral dont l’écriture est fondée sur la virtuosité, la poésie et la connexion entre les êtres.

« Déployés dans les trois dimensions de l'espace et un univers en clair-obscur où la lumière cisèle les corps, quinze jeunes artistes de cirque en devenir s'empareront de leur chapiteau. Un spectacle organique, viscéral et psychoactif dont l'écriture sera fondée sur la virtuosité, la poésie et la connexion entre les êtres. Quinze personnalités singulières, quinze corps aux capacités exceptionnelles, quinze atomes combinés qui seront les synapses entre les émotions du spectateur. Face au vide, à l'inconnu, dans la découverte de leurs aptitudes ou de la fragilité des équilibres, ils esquisseront les singularités de l'homme, la beauté du lâcher prise et la force dont on dispose pour faire voltiger ses limites. »

Raphaëlle Boitel

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : CNAC 2021 - Le cycle de l’absurde

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment