Albertine Sarrazin

Paris 1e
du 27 octobre au 19 décembre 2009
1h15

Albertine Sarrazin

Mona Heftre dit et chante Albertine Sarrazin. Elle dévoile l’autre visage de cet écrivain au parfum de scandale, en dressant un portrait de femme entre solitude, rage de vivre, fierté, humour et besoin forcené d’être aimée et enfin reconnue.

… j’ai commencé à écrire bien avant la prison, toute gosse, pour cesser de mentir et plus tard, pour ne pas oublier…

  • Ecrire pour...

Abandonnée, mal adoptée, enfance difficile, adolescence troublée. A l’âge de quinze ans on la fait enfermer dans une maison de correction. Ce ne sera pas sa première prison. Albertine Sarrazin est morte en 1967, à 29 ans, alors qu’elle en avait fini avec ses prisons et connaissait un succès littéraire extraordinaire.

Adaptation d’après l’œuvre d'Albertine Sarrazin.

  • Un long chant d’amour

J’ai découvert, dans un recueil de poésie, une lettre qu’Albertine Sarrazin écrivit à Julien ; elle était en cavale, lui, en prison. C’est une des plus belles lettres d’amour que j’aie jamais lues. Moi qui ne connaissais que L’Astragale, j’ai eu envie de tout lire.

À partir du matériau extraordinaire que j’ai fini par rassembler (carnets intimes, journal, correspondance, poésies...) j’ai construit ce spectacle en reprenant le fil de sa vie, depuis l’adolescence. Touchante, bouleversante, drôle ou triste, Albertine est une héroïne, un personnage et un grand écrivain .

Identification peut-être, comme beaucoup de ses lecteurs, fraternité, sans aucun doute, j’ai eu envie de lui prêter ma voix avant qu’on ne l’oublie. À côté des images d’archives en noir et blanc, images glamour et rieuses des années de gloire où l’on découvre son joli visage égyptien, on écoutera ce long chant d’amour que nous a laissé Albertine Sarrazin.

Mona Heftre

  • La prese

« Mona Heftre (…) restitue la belle férocité, la tendresse, la rage de vivre et d'aimer qui palpitent dans une oeuvre météorite. » A.A., Le Canard enchaîné, 15 avril 2015

« A l’origine de la pièce […] il y a bien évidemment un théâtre, celui des Déchargeurs, riche d’une passion pour la langue poétique, mais surtout d’une comédienne, Mona Heftre, qui décide de faire entendre la langue d’un auteur. » Lucille Dupré, Le Magazine Littéraire

« Le spectacle est sobre et beau […] d’une grande délicatesse […] C’est superbe. Un grand moment de théâtre. » Armelle Héliot, Le Quotidien du médecin

« Musique, lumière, scénographie : tout est en harmonie avec la profondeur de l’écrivain, la force et la ferveur des textes, l’intelligence et la haute sensibilité de la comédienne. Magnifique. » Armelle Héliot, Le Figaroscope

« une jolie résurrection, poétique et sensible. » Sylviane Bernard-Gresh, Télérama Sortir

« Pur, beau, simple, plein de douceur et de grâce […] De nouveau s’élève la voix bouleversante d’Albertine disparue […] Mona Heftre met son talent à son service […] Le spectacle est à son image » Jacques Nerson, Nouvel Obs

Sélection d’avis du public

albertine sarazin Par christianM - 19 avril 2015 à 11h00

bonne prestation de la comédiennne

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

albertine sarazin Par christianM (3 avis) - 19 avril 2015 à 11h00

bonne prestation de la comédiennne

Informations pratiques

Déchargeurs

3, rue des Déchargeurs 75001 Paris

Bar Châtelet Lieu intimiste Salle climatisée
  • Métro : Châtelet à 29 m
  • RER : Châtelet les Halles à 242 m
  • Bus : Rivoli - Châtelet à 94 m, Rivoli - Pont Neuf à 96 m, Châtelet à 171 m, Pont Neuf - Quai du Louvre à 265 m, Châtelet - Quai de Gesvres à 341 m, Châtelet / Coutellerie à 399 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs 75001 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 19 décembre 2009

Pourraient aussi vous intéresser

- 39%
Les Téméraires

Comédie Bastille

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Le Repas des fauves

Théâtre Hébertot

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Spectacle terminé depuis le samedi 19 décembre 2009