4.48 Psychosis

1
2
3
4
5

Théâtre-Studio à Alfortville , Alfortville

Du 16 mai au 09 juin 2018
Durée : 1h10

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

,

Sélection Evénement

Christian Benedetti remonte la pièce culte de Sarah Kane, dont Hélène Viviès donne une sublime interprétation.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 09 juin 2018

 

Photos & vidéos

4.48 Psychosis

De

Sarah Kane

Mise en scène

Christian Benedetti

Avec

Hélène Viviès

  • La « note de suicide » de Sarah Kane

« Notre théâtre ne donne à nos jeunes auteurs de théâtre aucune chance de se développer.
 Au lieu de cela, il crée un théâtre de symptômes. Quand Blasted de Sarah Kane a été monté les critiques l’ont attaqué avec la rage paniquée qui est le signe que finalement ils écrivaient sur quelque chose de profondément important. C’est la seule pièce contemporaine que j’aurais voulu écrire. C’est révolutionnaire… 

4.48 est sa « note de suicide » très personnelle.
.. 4.48 est une grande pièce amèrement comique, pleine d’un désir de vie. C’est aussi un document sur notre temps.
 Lisez-le - cette note de suicide est notre nécrologie. » Edward Bond

« … Pour moi se dessine une ligne claire qui part de Blasted, en passant par Phaedra's Love, pour aboutir à Cleansed, Crave et cette dernière pièce. 
Où est-ce que ça va ensuite, je ne sais pas trop. » Sarah Kane, Novembre 1998

  • La presse

« Quelques heures avant le geste terminal, elle sourit amoureusement au monde dans la mise en scène de Christian Benedetti et l'incarnation sublime d'Hélène Viviès. (...) Rarement on aura assisté à une pareille et « authentique » descente aux enfers. Comme un parcours fléché du suicide, un descriptif lancinant de la mort comme ultime issue. La beauté suffocante des mots, du rythme en plus. » Fabienne Pascaud, Télérama, 2 février 2017

« Hélène Viviès suit un parcours d’émotions qui est un parcours musical, tant il est gracieux. Chez elle, l’expression des blessures les plus profondes est lumineuse. Le désespoir devient fraternel. » Webtheatre.fr

« Ce retour à l'oeuvre ultime de Sarah Kane mérite le détour. Pour comprendre mieux cette auteure étoile filante. Et pour la lecture lumineuse que nous en offrent Christian Benedetti et Hélène Viviès de 4.48 Psychosis. » Les Echos

« Le retour aujourd’hui de Christian Benedetti sur ce texte continue de fabriquer une référence dans l’écriture du personnage. (...) Les changements de rythme et la pureté du verbe le transforment en un texte quasi-sacré, une homélie à la vie. (...) C’est épatant. A ne pas rater. » Toutelaculture.com

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : 4.48 Psychosis

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment