Matthias Langhoff

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

La Mission, souvenir d'une révolution

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Théâtre de la Commune Aubervilliers | du 11 au 20 octobre 2017 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN, En langue étrangère, Pièce historique, Pièce d'actualité

Spectacle terminé depuis le 20 octobre 2017

 

Matthias Langhoff

  • Biographie

Né le 9 mai 1941 vers minuit à Zurich où ses parents sont exilés.
Son père : communiste sorti d’un internement dans les camps de concentration de Börgermoer et de Lichtenburg.
Sa mère : juive d’origine italienne.
À l’âge de deux ans et demi, il perd son grand-père adoré, Gustav Langhoff.
Dès la fin de la guerre, il retourne en Allemagne avec ses parents et la famille s’installe dans la zone d’occupation britannique, puis peu après dans la zone soviétique qui devient par la suite République Démocratique Allemande.
Il fréquente le système scolaire staliniste et se lie d’amitié avec Winfried Paprzycki.
À travers cette amitié, et d’autres, il apprend le mépris à l’égard des politiciens, qu’elles qu’en soient les couleurs.

1959 : apprentissage de maçon, seule profession pour laquelle il obtient un diplôme.
1965 : sa fille Anna naît de son second mariage.
1978 : il quitte la RDA pour des raison politiques, mais avant tout par amour pour sa future femme
Il habite en RFA, en Suisse et s’installe finalement à Paris avec sa femme et ses fils, Caspar et Anton.
Après de longs et fastidieux efforts, il obtient la nationalité française en 1995.
Il n’a jamais souffert de graves problèmes de santé, à l’exception de deux hépatites virales et d’un foie légèrement endommagé.

  • Au théâtre

Comédien et metteur en scène, Matthias Langhoff entre en 1961 au Berliner Ensemble, où il monte des pièces de Brecht. Il travaille à la Volksbühne et au Schauspiel de Bochum. Il a dirigé le Théâtre Vidy-Lausanne de 1989 à 1991, puis le Berliner Ensemble. Installé en France, il est aujourd’hui le conseiller artistique du Théâtre National de Bretagne à Rennes.

Ces dernières années, plusieurs de ses mises en scènes ont été présentées au Théâtre de Nanterre- Amandiers tels que Désirs sous les ormes de Eugène O’Neill, Femmes de Troie d’après Euripide, L’inspecteur général de Nicolas Gogol, Dernières Nouvelles de Mataderos de trois auteurs argentins.

Metteur en scène radical et hardi dans ses réalisations, Matthias Langhoff se plaît à bousculer les normes et les traditions du théâtre.

Avis du public : Matthias Langhoff

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS