Jean-Louis Bauer

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Vendredi 13

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Reine Blanche Paris | du 20 janvier au 25 février 2018 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 25 février 2018

 

Jean-Louis Bauer

« Jean-Louis Bauer est un vrai poète, bien qu’il en ait l’air » disait de lui Roger Blin.

Jean-Louis Bauer a commencé à écrire parce que personne ne l’engageait comme acteur, et pour vivre dans sa tête des lambeaux d’amour qu’il n’arrivait pas à construire dans sa vie. Mais quand l’amour est venu, il s’est mis à écrire pour conjurer le mauvais sort ; que les histoires horribles se déroulent sur scène et non dans sa vie.

Nombre de ses pièces ont été éditées à l’Avant-Scène et certaines traduites en allemand, anglais, russe, arabe, espagnol et quand il regarde derrière lui, il se souvient avoir écrit entre autres pour Jean-Luc Boutté, Geneviève Casile, Pierre Santini, Laurent Terzieff et Roger Blin desquels il a tant appris.

Plusieurs de ses pièces ont été diffusées sur France-Culture, radio pour laquelle il a aussi écrit, avec Bernadette Le Saché.

Depuis quelques années, il collabore avec le compositeur polonais Piotr Moss. Ils ont écrit ensemble des mélodrames musicaux et deux opéras. Avec Frédéric Michelet, il prépare un spectacle de rue pour CIA.

Il collabore depuis maintenant 20 ans avec le metteur en scène Antoine Campo qui aura, avec La Diva, mis en scène cinq de ses pièces.

  • Enseignant

Après une maîtrise d’ethnologie à ParisVII, Jean-Louis Bauer entre à l’ENSATT (École de la Rue Blanche) où il enseigne l’écriture depuis 1990.

Il a enseigné à l’université Paris1-Sorbonne, l’École Nationale de Théâtre de Montréal, l’Université Saint-Joseph-du-Liban, le Sweet Briar College (University of Virginia) et l’École Nationale du Cirque.

  • Auteur

M’appelle Isabelle Langrenier, mise en scène de Roger Blin au TEP.
Édith Détresses, mise en scène de Jean-Luc Boutté au Petit Odéon, éd. de la Comédie-Française.
Mélodrambulant, mise en scène de Sabine Stepanoff.
Macadam Quichotte, au Théâtre de la Jacquerie.
L’Homme assis, mise en scène de Yves Gasc avec Laurent Terzieff, Théâtre de l’Atelier.
Pourquoi Aujourd’hui, mise en scène de Geneviève Casile.
Le Ugui, avec Marcel Bozonnet à la Chartreuse, Festival d’Avignon.
Page 27, mise en scène de Pierre Santini au Théâtre Tristan-Bernard, éd. L’Avant-Scène.
Le Roman d’un trader, mise en scène par Daniel Benoît
La Chair et l’Algorithme mise en scène d’Antoine Campo
Le Paradoxe des jumeaux co-écrite avec Elisabeth Bouchaud
Vendredi 13

Avis du public : Jean-Louis Bauer

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS