Tartuffe

1
2
3
4
5

Théâtre Darius Milhaud , Paris

Du 29 janvier au 21 mars 2021
Durée : 1h40

CLASSIQUE

,

Comédie de moeurs

Molière, avec son personnage de Tartuffe, modèle d’hypocrisie, nous apprend encore aujourd’hui que toute parole n’est pas bonne à suivre…

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Le Théâtre Darius Milhaud a mis en place un protocole de sécurité exigeant, respectant strictement toutes les recommandations sanitaires prévues par le ministère de la culture : informations, produits nécessaires et mise en application de tout ce qui est indispensable tant pour le public que pour les artistes, dans tous les espaces du théâtre (distanciation physique, consignes de circulation, distributeurs de solution hydroalcoolique, nettoyage systématique, réduction des jauges, placement distancié selon réservation individuelle ou groupée dans les salles…).
Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Tartuffe

De

 Molière

Mise en scène

Stéphane Baroux

Avec

Millan Dupin

,

Denis Hab

,

Achille Jourdain

,

Gilberte Lefort

,

Sophie Legrain

,

Rebecca Loiseleur

,

Mickaël Monroe

,

Philippe Petit-Frère

,

André-Philippe Suard

,

Michèle Suard

« Ah ! pour être dévot, je n'en suis pas moins homme » Qui est Tartuffe se décrivant ainsi ? Nous le savons, Tartuffe est le modèle de l’hypocrisie et de l’imposture ; à tel point qu’il est devenu nom commun pour désigner le mensonge et l’insincérité.

Molière, dans sa comédie, nous dépeint les mésaventures d’une famille dont le père est victime d’un manipulateur. Orgon, par son admiration et sa faiblesse, entrainera toute sa famille dans la perte de ses biens et de sa liberté. Tartuffe, par sa duplicité, corrompra tous les sentiments, ceux de l’amitié mais aussi ceux de l’amour. Sa perversité ira même jusqu’à oser dire la vérité, qui ne peut être entendu par Orgon, en se présentant ainsi : « Tout le monde me prend pour un homme de bien, mais la vérité pure est que je ne vaux rien. »

Après les Femmes savantes, Stéphane Baroux revient à Molière. Il éclaire la folie-douce qui s’empare de chacun des personnages révolté par la présence et les intrigues d’un maître-manipulateur, devenu maître à penser du chef de famille.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Tartuffe

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment