Sous la glace

Théâtre de l'Opprimé , Paris

Du 06 au 22 décembre 2017
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Falk Richter a écrit l’histoire de trois consultants d’une société d’audit, l’œil rivé sur leurs résultats. Des fonceurs obsédés par la rationalisation, et la crainte de n’être pas assez compétitifs. Devenus trop âgés, il faudra s'en débarrasser. Une mise en scène percutante de Vincent Dussart où scénographie, musique, tempo et l'excellente interprétation des trois comédiens concourent à nous immerger dans cet univers déshumanisé.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 22 décembre 2017

 

Photos & vidéos

Sous la glace

De

Falk Richter

Mise en scène

Vincent Dussart

Avec

Xavier Czapla

,

Patrice Gallet

,

Stéphane Szestak

  • Un spectacle saisissant

Sous la glace, c’est l’histoire de 3 consultants d’une société d’audit – deux jeunes, et un plus âgé dont il faut se débarrasser. Trois consultants qui pour trouver du travail, garder leur travail, évoluer dans leur travail, ont l’oeil rivé sur leurs résultats, sur les mouvements de la bourse, sur l’évolution du marché. Des battants, des fonceurs, obsédés par la crainte de perdre autant que par celle de n’être pas assez compétitifs.

Sous la glace, c’est l’histoire de Jean Personne, Mister Nobody, que ses parents ne voyaient pas ; Jean Personne qui, à l’aéroport, attend toujours la dernière minute pour embarquer afin d’entendre les haut-parleurs répéter son nom ; Jean Personne qui évaluait les autres et qui aujourd’hui est évalué ; Jean Personne qui voulait se débarrasser des vieux et qui est vieux à son tour ; Jean Personne dont on ne veut plus.

Questionnant notre rapport au monde, les relations que nous y engageons et leurs fonctions dans la constitution de notre identité, Vincent Dussart Interroge avec Sous la glace la relation au travail et les liens étroits que celle-ci entretient avec notre sentiment d’existence, si souvent défaillant. Le texte de Falk Richter est l’histoire de la course de l’humanité afin de combler cette défaillance. Une humanité qui veut toujours plus.

Plus de revenus - Plus de travail - Plus de sexe - Plus de process - Plus de plans de communication - Plus de belles voitures - Plus de fenêtres à ses bureaux - Plus de performances - Plus de sueur - Plus d’évaluation - Plus de « rencontres interpersonnelles » - Plus de bouffe - Plus, plus, plus. Au point de se perdre, ou de ne jamais se trouver.

Une humanité qui s’identifie aux discours, aux clichés qu’elle débite, aux valeurs qu’elle prône, à l’idéal de vie formaté, organisé et contrôlé jusque dans l’intimité par la puissante entreprise.

Par la compagnie de l'Arcade.
Traduction Anne Monfort, publié à L’ Arche Éditeur.

  • La presse

« Un excellent spectacle, saisissant visuellement, furieusement parlant ! » Le Monde

« Coup de cœur ! » France culture, La grande table d’été

« Les comédiens jouent sur un train d’enfer ! Un pamphlet hardi ! » L’Humanité

« Un réquisitoire sans appel du monde du travail. Un spectacle sans concession. » Reg’arts

« Un jeu scénique éblouissant ! » Théâtre du Blog

« Un magnifique travail bien servi par les comédiens qui donnent le meilleur d’eux-mêmes. Attention ça frappe et ne laisse pas indifférent. A voir assurément. » La Marseillaise

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Sous la glace

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

BEATRICE A. (1 avis) 22 décembre 2017

sous la glace un spectacle pertinent , un bon jeu d'acteur belle soirée
0
0

Spectacles consultés récemment