Rencontres Hip Hop - Suresnes Cités Danse

1
2
3
4
5

Théâtre Suresnes - Jean Vilar , Suresnes

Du 10 au 14 janvier 2003

MUSIQUE & DANSE

Cette saison, ces rencontres réuniront trois créations de chorégraphes précurseurs en la matière : Farid Berki, José Bertogal & Stéphanie Nataf, ainsi qu’un autre chorégraphe dont la création reste à confirmer. au programme : Sur le Feel de Farid Berki et Mistic - José Bertogal et Stéphanie Nataf
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 14 janvier 2003

 

Rencontres Hip Hop - Suresnes Cités Danse

De

Farid Berki

,

José Bertogal

,

Stéphanie Nataf

Avec

Farid Berki

,

Tangale Goyi

,

Stéphanie Nataf

,

Jessica Noïta

,

Alexandra Réa

,

Ibrahim Sissoko

  • Sur le Feel de Farid Berki (30 min)

Avec sa compagnie "Melting Spot", Farid Berki poursuit une démarche originale en explorant toutes les formes chorégraphiques (classique, contemporain, capoeira, cirque...). Pour cette création en solo, le chorégraphe tire le fil de nos fragiles existences. Un voyage initiatique pour connaître ses limites et trouver un équilibre dans l’espace instable...

  • Note d'intention concernant "Sur le Feel"

Suivre le fil de sa vie malgré les contraintes que nécessite l’envie d’avancer : se confronter à la réalité, aux autres, mais aussi à soi-même. L’artiste, tel un funambule, est soumis à une mise en danger constante, à un dilemme : progresser pour se mettre momentanément hors d’atteinte, tandis qu’à chaque pas, se profile le spectre de la chute. Mais contrairement à l’équilibriste perché sur son fil rectiligne, l’artiste parcourt un dédale constitué d’une succession de fils partant de multiples directions. A chaque instant, s’ouvrent de nombreuses pistes et il faut faire le bon choix. Mais y a-t-il vraiment de bons ou de mauvais choix ?
Suspendre la course effrénée du temps... s’arrêter... se stabiliser. Se retourner et faire le point. Porter un regard neuf sur le chemin parcouru afin d’en tirer les conclusions nécessaires et de rester acteur de sa vie, de son art.
Dans ce voyage suspendu prenant la forme d’un parcours initiatique, tout est subjectif et le rapport à l’espace et au temps se distend : certaines impressions s’impriment à jamais dans la mémoire, tandis que d’autres passent sans laisser de traces... Ainsi se tisse la fragile toile de fond de notre existence.

  • Mistic - José Bertogal et Stéphanie Nataf (55 min)

Après Epsilon qui a exploré le thème du temps, la compagnie Choréam traite dans cette pièce des mythes et légendes orientales, celtes ou indiennes qui forgent nos consciences. Un espace intemporel et magique où évoluent dieux, fées, elfes, géants… et sortilèges.

  • Note d'intention concernant "Mistic"

Les mythes et légendes contribuent à forger la conscience de notre identité, car elles nous rapprochent de la notion de nos origines (et de notre avenir). Malheureusement de nos jours, l’art de conter des légendes ancestrales se fait rare, du moins dans les sociétés occidentales. A l’instar du rêve, les mythes sont le produit de l’imagination humaine. "Ce sont des métaphores existentielles revêtant des principes universels". A travers le thème des mythes et légendes nous voulons transporter le public dans un monde féerique et enchanté, un monde enfoui au plus profond de notre subconscient, afin de réveiller l’enfant qui sommeille en chacun de nous.
L’au-delà est un monde étrange qui échappe aux lois de la nature. Les mondes fabuleux de la mythologie et des légendes sont des royaumes invisibles (les pays des morts, le royaume des dieux, les royaumes sous-marins, les tertres des fées, des elfes et des géants), certains sont des paradis étincelants, d’autres des enfers menaçants. Les hommes s’y aventurent à leurs risques et périls, mais ceux qui triomphent des épreuves en reviennent investis d’un savoir particulier et de pouvoirs surnaturels.
Le voile séparant le monde invisible du visible est extrêmement fin et se déchire facilement. Les devins, les druides et les bardes, qui servaient d’intermédiaires entre les deux mondes, le traversent grâce à des vols spirituels à travers l’eau, les ponts, sous des terres ou dans des puits. L’autre monde se cache presque toujours derrière le mystère et la magie, il pénètre les forêts ou les lacs. Mais les sortilèges apparaissent aussi dans le monde visible.

  • La critique

Les Choréam imposent leur griffe d’artistes profondément hip hop mais en prise ouverte avec la danse indienne, africaine, contemporaine Le Monde

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Rencontres Hip Hop - Suresnes Cités Danse

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment