Reconstitution

Cartoucherie - Théâtre de l'Aquarium , Paris

Du 09 au 23 mai 2018
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

Ils se sont aimés, ils ont fait un enfant. Puis ils se sont séparés. Vingt ans plus tard, elle lui propose de se retrouver pour reconstituer leur première rencontre. Comme une manière de se réconcilier ? De se souvenir de la naissance de l’amour ? Pour renouer avec ce qui a été et resterait malgré tout essentiel ? Mais comment se parler après tant de temps, alors que les corps ont changé, que la vie les a transformés ? Qu’est-ce qui les rejoint encore ? Reconstitution est né de leur rencontre avec Pascal Rambert.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 23 mai 2018

 

Photos & vidéos

Reconstitution

De

Pascal Rambert

Mise en scène

Pascal Rambert

Avec

Véro Dahuron

,

Guy Delamotte

  • Se souvenir de la naissance de l'amour

Ils se sont aimés, ils ont fait un enfant. Puis ils se sont séparés. Vingt ans plus tard, elle lui propose de se retrouver pour reconstituer leur première rencontre dans un hangar loué pour l’occasion. Comme une manière de se réconcilier ? De se souvenir de la naissance de l’amour ? Pour renouer avec ce qui a été et resterait malgré tout essentiel ? Mais comment se parler après tant de temps, alors que les corps ont changé, que la vie les a transformés ? Qu’est-ce qui les rejoint encore ?

Pascal Rambert est auteur, metteur en scène, réalisateur et chorégraphe. Ses textes sont traduits et joués dans de nombreux pays. Il monte ses propres pièces en France comme à l’étranger. Citons Clôture de l’amour, Avignon à vie, Asservissement sexuel volontaire, Le début de l’A, Libido sciendi, Une (micro) histoire économique du monde, dansée, Répétition, Argument, Une vie...

Reconstitution est né de sa rencontre avec Véro et Guy, qui ont osé lui commander une pièce. Il a immédiatement répondu « On va le faire ». CQFD.

  • La presse

« C’est une véritable dissection de l’amour. Car la séance d’archéologie conjugale ne se déroule pas dans la nostalgie. Elle est ambivalente, entre tendresse et fureur. (...) La langue de Pascal Rambert change tout. Elle est pleine d’éclats, d’appels, de ponts lancés au-dessus du vide. Véro Dahuron est âpre, blessée, étonnante d’amour transformé en plainte. Guy Delamotte joue délicatement l’innocence étonnée et lâche de l’être masculin. Pas de joliesse là-dedans, tout est plutôt brut, à commencer par ce décor d’atelier de bricoleur.  » Gilles Costaz, WebTheatre

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Reconstitution

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Alice M. (2 avis) 21 mai 2018

reconstitution interprétation, justesse des monologues, originalité du sujet, fin inattendue.
0
0

Spectacles consultés récemment