Ouz – Le Village

1
2
3
4
5

Théâtre Darius Milhaud , Paris

Du 29 novembre 2017 au 31 janvier 2018

CONTEMPORAIN

Dans le village d’Ouz, Grace, mère de famille exemplaire, fidèle croyante, entend soudain Dieu lui ordonner de tuer l’un de ses enfants pour prouver sa foi. Après avoir dit oui, reste à savoir lequel et comment. Armes, sang, manipulation, transgression, révélation… plus de pudeur, plus d’innocence !
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 € au lieu de 20 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Ouz – Le Village

De

Gabriel Calderón

Avec

Cécile Barnier

,

Sandrine Beaudier

,

Emmanuel Delabre

,

Julien Doussot

,

Didier Gueydan

,

Magali Guittard

,

Michel Ronfard

,

Emmanuelle Sliman

,

Nawal Zouak

Dans le village d’Ouz, Grace, mère de famille exemplaire, fidèle croyante, entend soudain Dieu lui ordonner de tuer l’un de ses enfants pour prouver sa foi. Après avoir dit oui, reste à savoir lequel et comment. Armes, sang, manipulation, transgression, révélation… plus de pudeur, plus d’innocence !

Comme souvent dans le théâtre de Gabriel Calderón - auteur uruguayen né en 1982 à Montevideo - cette intervention du fantastique va faire exploser de l’intérieur, et jusqu’au délire, un univers clos, pétri de bonnes manières, de faux semblants et de frustrations.

L’explosion prend ici une tournure clairement sexuelle : un mari qui par amour commence à se travestir, puis va changer de sexe, un curé trahissant ses penchants pédophiles va brûler de désir pour un tout jeune militaire ou encore des voisines pucelles ouvertement nymphomanes qui seront prêtes à jeter leur dévolu sur le premier homme à portée de main. Quant aux enfants, ils ne sont peut-être pas si innocents que cela non plus… Les barrières tombent, laissant également libre cours à quelques délires racistes et intégristes. La foi et les croyances en prennent un sacré coup au passage. Le tout servi par un langage de plus en plus cru dans l’avancement de la pièce car, pour nous « secouer », l’auteur se permet tous les excès… Dérapages inclus !

Dans Ouz, les personnages perdent le contrôle, agissent avant de réfléchir, ils entrent et sortent, menant une danse frénétique qui hésite entre vaudeville et tragédie. Calderón nous parle aussi de solitude, de quête inassouvie d’amour et au final nous laisse pantois, pensifs.

Avis du public : Ouz – Le Village

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment