Noces

Théâtre Rive Gauche , Paris

Du 27 septembre au 20 décembre 2017
Durée : 1h10

CONTEMPORAIN

Après son spectacle Dire Combray, Michel Voïta est à nouveau sur scène, seul, debout, pour dire la beauté, la profondeur et la force contemporaine des mots de Camus.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 19 € au lieu de 22,50 € 18 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Noces

De

Albert Camus

Adaptation

Michel Voita

Mise en scène

Michel Voita

Avec

Michel Voita

  • L’histoire d’un exil et d’un retour vers soi

Après son spectacle Dire Combray, Michel Voïta est à nouveau sur scène, seul, debout, pour dire la beauté, la profondeur et la force contemporaine des mots de Camus.

Reprenant le souffle de l’auteur, sa ponctuation, ses images, ses réflexions, son amour de la vie et ses colères, il apparaît comme une clé essentielle ouvrant sur le style éblouissant de Camus.

Noces est un récit spectaculaire où Michel Voïta nous invite d’une part à éprouver sensiblement les réalités décrites par Camus - la mer, la lumière, et les parfums des terres algériennes de sa jeunesse – et de l’autre à nous interroger sur notre époque, tant son texte nous invite à comparer les grimaces, le puritanisme et la montée du populisme de ses années trente avec notre actualité.

Ce spectacle, si c’est un voyage, est l’histoire d’un exil et d’un retour vers soi, une invitation à rechercher en nous avec Camus cet « été invincible au coeur de l’hiver » et à dire avec lui : « Je suis heureux dans ce monde car mon royaume est de ce monde ». C’est aussi un hymne au présent, à la présence au monde et au bonheur d’aimer.

  • Note d'intention

Apprendre l’oeuvre d’un grand écrivain, s’en imprégner pour la transmettre au mieux, c’est bien sûr un travail monumental, mais c’est surtout un plaisir quotidien. Une immersion lente et passionnante dans l’univers de Camus.

Le principe spectaculaire est le même que pour le Proust. Un costume (chemise blanche, pantalon à pinces, imper), une chaise, une petite table. Ici, le spectaculaire, c’est le texte. Un texte et un acteur à son service.

Un texte qui à défaut d’être donné dans son intégralité est, autant que faire se peut, restitué dans sa continuité. Entrer dans le détail de chaque phrase, tenter de comprendre la nécessité de chaque virgule, point, ou point-virgule, comprendre de l’intérieur pourquoi passer d’une idée à l’autre, d’un mot à l’autre, d’une image à l’autre. Etre minutieux, scrupuleux et ne pas être pressé : elle est souvent longue la maturation qui nous fait entrer au coeur du texte.

Et puis ensuite, enfin, l’offrir à ceux qui seront venus pour recevoir ce texte.

Camus nous parle au présent. Journaliste, il fut « la mauvaise conscience de son temps » et son exigence de vérité pourrait servir d’horizon, sinon de déontologie à ceux qui se destinent à ce métier. Ecrivain, il fut à la recherche d’un langage qui pèserait sur la terre et qui parlerait à tous, à l’inverse de ce qu’il appelait « le verbiage humanitaire ». Philosophe, il a affirmé que « la liberté est dangereuse, dure à vivre autant qu’exaltante » et que les lois de l’esprit sont plus fortes que celles de l’histoire ou de ses avatars modernes. Homme enfin, il nous rappelle que, si nous ne sommes jamais totalement innocents et portons chacun notre peste, un homme est « celui qui s’empêche » et fixe des limites devant l’horreur et le mensonge.

Il est frappant de constater comment, dans ces textes de jeunesse rassemblés sous le titre générique de Noces puis dans l’ajout des textes un peu plus anciens de L’Eté, toute la complexité de l’oeuvre de Camus est déjà présente, soit en creux, soit de manière manifeste.

Ce recueil de textes, qui célèbre les « noces » de l’homme et du monde, est en même temps une méditation sur le tragique de l’existence face à la beauté solaire du monde. Et cette contradiction, bien qu’écrite en lien avec l’histoire du monde d’alors, (1938/1939), nous parle aujourd’hui au plus intime de chacun d’entre nous. Miracle de l’absolu du talent.

Avis du public : Noces

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Michele J. (1 avis) 25 octobre 2017

Transporté Une excellente occasion d'écouter ces textes admirables racontés avec force et puissance. Très belle interprétation de Michel Voita qui nous tient en haleine pendant une heure - seul , sans décor. Très belle performance ! Le texte demande de la concentration mais on ne peut pas rester insensible à sa beauté et sa justesse.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Bruno C. (1 avis) 12 octobre 2017

Exigeant Le texte riche et le debit de paroles exigent une forte concentration à une heure de la journee à laquelle on n a pas forcément attéri
0
0

Spectacles consultés récemment