Macbeth Pro. ou Shakespeare désenchanté

1
2
3
4
5

Théâtre Darius Milhaud , Paris

Du 13 septembre au 01 novembre 2017
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Comédie dramatique

Dans une entreprise sur le déclin, MacBeth, cadre supérieur, est persuadé de sa chute. Une Trader lui promet pourtant un avenir faste : il sera PDG. Au même moment, l’actuel PDG Dunkhan prépare sa succession : son fils Malcom sera directeur. Humiliés, MacBeth et sa femme Lady en décident autrement... Réécriture acide du classique shakespearien, MacBeth Pro. ressuscite les personnages dans le monde de l’entreprise...
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 01 novembre 2017

 

Macbeth Pro. ou Shakespeare désenchanté

De

Joan Tauveron

Mise en scène

Joan Tauveron

Avec

Jonathan Bruzat

,

Julien Delanoë

,

Adrien Jouffroy

,

Catherine Kamaroudis

,

Richard Le Gall

,

Damiel Lisse

,

Anaïs Mouton

,

Ferdinand Pierrot

,

Roxane Voyer

MacBeth Pro. (ou Shakespeare désenchanté) revisite le classique de Shakespeare pour le transposer au monde de l’entreprise. La pièce invite à suivre le parcours d’un Macbeth devenu cadre supérieur pour l’occasion. Son initiation sera sa déchéance.

Dans une entreprise sur le déclin, une fusion avec un groupe associé menace les employés d’un éventuel chômage technique et les contraint à une concurrence interne. Là-dessus, le PDG pistonne un fils sans expérience à la direction. Toutes les conditions d’un embrasement sont réunies. L’épouse de MacBeth soufflera sur les braises d’aspirations sinistrées. Le couple plonge dans le crime avec zèle et une certaine grâce.

Manigances, éclats et échecs s’enchaînent tandis que le petit personnel s’évertue à sauvegarder le peu d’allure qu’il reste aux lieux entachés.

Plus qu’actualiser Shakespeare, la pièce interroge l’archaïsme des valeurs de l’entreprise, univers fondamental de notre modernité, auto-proclamée (peut-être hâtivement) rationnelle et progressive, désenchantée en somme. Souvent présentée lisse, froide ou lointaine, l’entreprise s’avère en réalité ancrée dans nos vies, rêche et brûlante.

On l’appelle parfois « société » ; ce n’est pas anodin. Ce microcosme de vie reflète et influence le macrocosme dans lequel il s’instaure ; y compris les angoisses refoulées d’une humanité qui doute. L’écriture ressuscite, refond et confronte les personnages shakespeariens à ce que l’entreprise révèle de plus vivant, organique, cruel... de plus humain enfin.

Avis du public : Macbeth Pro. ou Shakespeare désenchanté

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment