Lou + Loulou (la petite pelisse)

1
2
3
4
5

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines , Montigny-le-Bretonneux

Du 08 au 09 février 2022
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

Le baroque, ici et maintenant ! Avec Lou et Loulou (la petite pelisse), les chorégraphes Mickael Phelippeau et Gaëlle Bourges interprètent chacun à leur façon la Belle Danse, pour mieux la réinventer.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Lou + Loulou (la petite pelisse)

De

Gaëlle Bourges

,

Jean-Baptiste Lully

,

Sergei Rachmaninov

Chorégraphie

Mickaël Phelippeau

Avec

Gaëlle Bourges

,

Lou Cantor

,

Philippe Lebhar

Le baroque, ici et maintenant ! Avec Lou et Loulou (la petite pelisse), les chorégraphes Mickael Phelippeau et Gaëlle Bourges interprètent chacun à leur façon la Belle Danse, pour mieux la réinventer.

Sensible au devenir de la danse baroque, désireuse de bâtir un pont entre les esthétiques des XVIIe et celles du XXIe siècles, Béatrice Massin a imaginé La Fabrique des Ecritures, un terrain de jeu ludique et créatif qui convie des chorégraphes reconnus et d’horizons divers à s’emparer des matières baroques au travers des corps des interprètes de la compagnie Fêtes galantes. Le chorégraphe-portraitiste Mickaël Phelippeau en a été le premier invité. Avec Lou, qui ouvre la soirée, il dresse le portrait plein de fraîcheur et d’espièglerie de Lou Cantor, interprète emblématique de la compagnie Fêtes galantes. Entre récit autobiographique et écriture chorégraphique, histoire de la danse et parcours individuel, baroque et contemporain, elle dessine – au sens propre et au sens figuré – sa trajectoire de danseuse, tombée dans le baroque dès l’enfance.

Dans Loulou, Gaëlle Bourges propose une approche de l’art baroque par le biais de la peinture. En articulant sa réflexion autour de la nudité et plus spécifiquement autour du rapport du nu avec la fourrure à travers La Petite Pelisse de Pierre Paul Rubens, la chorégraphe met en scène une performance atypique avec deux disciples de Béatrice Massin, Philippe Lebhar et Lou Cantor. Une mise à nu qui célèbre l’art tel que Rubens le concevait : “un effort patient pour ne pas donner son consentement à l’ordre du monde”.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Lou + Loulou (la petite pelisse)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment