Lettres de la guerre

du 5 au 24 mars 2012

Lettres de la guerre

La guerre ? Celle d’indépendance de l’Angola. Les lettres ? Celles que le jeune médecin militaire et futur grand écrivain, Antonio Lobo Antunes, écrivit à sa femme.

En 1971, la guerre d’indépendance fait rage en Angola, alors colonie portugaise. António Lobo Antunes a 28 ans. Il vient de finir ses études de médecine et est envoyé en Afrique par l’armée portugaise. Son premier roman – Le cul de Judas – et tellement de ses livres ensuite, porteront la trace de cette expérience traumatique. On pourrait même dire que c’est à cause de cette guerre que les livres de Lobo Antunes ressemblent à ce qu’ils sont : de grands livres épiques sur une défaite annoncée.

Il y a quelques années, il a publié les lettres qu’il écrivit à sa femme pendant le conflit. Il prétend qu’il n’avait jamais pensé les voir publiées, mais il n’est pas sûr que ce soit vrai car on sent que, dans ces lettres, l’apprenti écrivain mettait tout son coeur. Au reste, elles sont magnifiques. On y découvre un homme au moins triple, à la fois un amoureux de loin redisant son amour comme une façon de tenir dans le chaos ; un médecin militaire qui veut devenir écrivain et qui raconte le quotidien d’une guerre qui ne ressemble pas aux guerres classiques ; un jeune écrivain qui s’essaye un peu à tout – poèmes, descriptions de paysages, portraits de combattants, grandes déclarations lyriques – pour voir ce qui lui réussit le mieux. Ce sont ces lettres que Lazare Boghossian et Aurélia Petit ont décidé de donner à entendre. Le dispositif est très simple : une femme est assise dans un coin et lit.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de la Cité Internationale

17, boulevard Jourdan 75014 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Librairie/boutique Restaurant
  • RER : Cité Universitaire à 157 m
  • Tram : Cité Universitaire à 32 m
  • Bus : Cité Universitaire à 223 m, Stade Charléty - Porte de Gentilly à 320 m, Jourdan - Montsouris à 358 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de la Cité Internationale
17, boulevard Jourdan 75014 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 24 mars 2012

Pourraient aussi vous intéresser

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

Oublie-moi

Théâtre Actuel La Bruyère

Un état de nos vies

Ferme du Buisson

- 25%
La Leçon

Théâtre de la Huchette

- 23%
Passeport

Théâtre de la Renaissance

Spectacle terminé depuis le samedi 24 mars 2012