Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce

1
2
3
4
5
  • 27 commentairess
Théâtre Antoine - Simone Berriau, Paris
Du 22 août au 07 septembre 2019
Durée : 1h20

Avis du public

1
2
3
4
5
Par

24 janvier 2020 à 08:32

excellent ! magnifique acteur
1
2
3
4
5
Par

23 janvier 2020 à 13:48

Pas que du mauvais , Édouard Baer est un homme sensible, mais pas si drôle même si touchant ... déçue au final.
1
2
3
4
5
Par

22 janvier 2020 à 09:13

Drôle, touchant, bien dosé...un spectacle qui nous fait touché à la quête identitaire, la futilité et le sens de la vie...une très belle performance d'Edouard Baer !
Excellent
1
2
3
4
5
Par

21 janvier 2020 à 10:29

Excellent Nous avons passé une excellente soirée: du rythme, de la bonne humeur, des sentiments, du décalé, .... A voir et à revoir.
Juste excellent
1
2
3
4
5
Par

20 janvier 2020 à 08:35

Juste excellent Très grosse performance d’Edouard Baer. Drôle, rythmé, plein de choses inattendues. Avec ma compagne nous avons adoré !
1
2
3
4
5
Par

08 janvier 2020 à 18:33

Un spectacle qui fait beaucoup de bien! À tous le monde. A ne pas louper!
1
2
3
4
5
Par

08 janvier 2020 à 08:19

L'idée est bonne et audacieuse : faire entendre des voix qui lui sont chères, et des voix exigeantes (Malraux, Camus) et parfois rares (Bernhardt, Bukowski) dans des extraits très bien choisis et d'une tonalité assez sombre. Mais le geste n'est pas assumé jusqu'au bout et on a le sentiment qu'il a manqué un metteur en scène et une direction d'acteur à la hauteur. L'écriture du spectacle et la mise en scène sont paresseuses et les textes des autres ne sont pas toujours portés avec suffisamment de précision et de clarté pour rendre justice à leur puissance de feu à leur potentialité émotionnelle. Tout se passe comme si Edouard Baer avait eu peur de son audace et de la noirceur souterraine du propos qu'il préfère masquer derrière des facilités, du second degré et son personnage familier d'hurluberlu, sensés faire retomber la pression et bien signifier qu'au fond, tout ça, c'est pour rire. Au total, c'est un peu trop léger, même si le public repart satisfait d'avoir vu celui qu'il était venu voir, le même qu'à la radio.Il aurait pu être déplacé et troublé bien davantage. Chacun reste dans sa zone de confort. Dommage.
1
2
3
4
5
Par

07 septembre 2019 à 19:03

J'ai applaudi quand il ne fallait pas mais c'était pour me faire remarquer... et si je n'avais pas eu autant envie de faire pipi j'aurais crié un morceau choisi de la grosse boule. Edouard Baer c'est 3 ans dans ma voiture à écouter Nova chaque matin en allant à la fac,et depuis avoir bien vieilli avec sa voix à la radio, comme tant d'autres qui m'ont tellement portée de leurs talents. J'ai pris des places directement après la chronique de vendredi dernier de François Morel... des places excessivement chères... mazette ! Mais j'étais sur un bon strapontin. au velours usé par les fesses de je ne sais qui... Mon amoureux allait pour la première fois au théâtre... pas l'idée, pas les moyens, sauf une pièce de Molière en 5e... Il a envie d'y retourner. Chouette on ira voir Daroussin !. Parfois des longueurs pour certains que j'ai entendu à la sortie parce nous ne sommes pas habitués à entendre ce qui le fait vibrer sans doute. Seulement son ironie. Pour moi bravo, j'ai adoré... et le barman excellentissime.
Immense Edouard Baer
1
2
3
4
5
Par

03 juillet 2019 à 11:22

Immense Edouard Baer Un spectacle puissant, dans lequel on rit comme on s'émeut. Baer qui invoque Camus, Malraux, Gary et qui par la même occasion nous dévoile l'ampleur de son talent de comédien.
Ce n'est pas du Edouard Baer
1
2
3
4
5
Par

01 juillet 2019 à 23:19

Ce n'est pas du Edouard Baer Loin de l'animateur éclairé des soirées, proche de son âme , il nous promène au fil du ruisseau des ses questions et .... merci pour la mise en scène inceptive.