Les Noces de Figaro

1
2
3
4
5

Opéra Royal de Versailles , Versailles

Du 27 novembre au 01 décembre 2021
Durée : 3h30 environ avec entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Sélection Musique

,

Opéra

,

Musique classique

Si le cinéaste James Gray est devenu une star d’Hollywood avec des films épiques à grand spectacle, il a choisi Les Noces comme première mise en scène d’opéra. L’Orchestre de l’Opéra Royal est dirigé par le jeune et virevoltant Gaétan Jarry, avec une distribution somptueuse : Florie Valiquette et Robert Gleadow pour faire de cette soirée une folle journée ! Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 139,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires

Pour les événements en intérieur (Concerts, ballets, opéra, Sérénade Royale…) :

Conditions d’accueil et de placement adaptées en fonction du protocole sanitaire en vigueur.
A partir du 21 juillet un Pass Sanitaire ou la preuve d'un test négatif de moins de 48h (test antigénique ou PCR) sera exigé à l’entrée pour les adultes de plus de 18 ans exclusivement.
A partir du 30 août un Pass Sanitaire ou la preuve d'un test négatif de moins de 48h (test antigénique ou PCR) sera exigé à l’entrée pour tous les visiteurs à partir de 12 ans.
Le Pass sanitaire pourra être présenté sous format numérique via l’application TousAntiCovid ou papier dans un format garantissant la bonne lecture du QR code. Une pièce d'identité vous sera demandée.

/!\ Attention : les auto-tests ne sont pas acceptés dans le cadre du Pass Sanitaire.

Pour les événements en intérieur, le port du masque est obligatoire lors des déplacements, en salle et pendant toute la durée de du spectacle.

 

Photos & vidéos

Les Noces de Figaro

De

Lorenzo Da Ponte

,

Wolfgang Amadeus Mozart

Mise en scène

James Gray

Direction musicale

Gaétan Jarry

Avec

Cécile Achille

,

Phillip Addis

,

Gregory Bonfatti

,

Giuseppina Bridelli

,

Lucia Cirillo

,

Robert Gleadow

,

Ugo Guagliardo

,

Matthieu Lécroart

,

Valentina Nafornita

,

Florie Valiquette

Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais.

  • Opéra de Mozart

C’est Mozart qui a proposé à Da Ponte d’adapter le brûlot que Beaumarchais venait de faire représenter à Paris en 1784 : Le Mariage de Figaro, que l’empereur Joseph II avait interdit à Vienne. Mais en retirant les textes politiques du livret, on put jouer la comédie scintillante d’origine, traduite en italien, sans problème de censure (même si chacun connaissait bien le contexte…) En 1786 se créent donc les Nozze di Figaro : cet imbroglio amoureux situé à Séville, où la Comtesse et Suzanna jouent au chat et à la souris avec ces messieurs, notamment pour éviter les visées du Comte sur ses servantes…. Figaro entreprend de mettre tout ce petit monde à son rythme pour confondre son Maître tout en préservant la liaison de la Comtesse avec Chérubin.  Voici une machine infernale lancée à toute vitesse, qui permet à Mozart des airs de toute beauté, un Figaro à l’abattage exceptionnel, et des retournements de situation qui sont l’objet de grands numéros d’ensembles brillantissimes en final de chaque acte. Jubilatoire !

Si le cinéaste James Gray est devenu une star d’Hollywood avec des films épiques à grand spectacle (The Immigrant, The Lost City of Z, Ad Astra - avec Brad Pitt comme héros récurrent), il a choisi Les Noces comme première mise en scène d’opéra, et s’est placé à mille lieues de son esthétique de cinéma : voici des décors et costumes « d’époque » d’une extraordinaire richesse, nous plongeant dans un univers qui placerait Séville dans l’époque fastueuse de Beaumarchais et Marie-Antoinette ! L’Orchestre de l’Opéra Royal est dirigé par le jeune et virevoltant Gaétan Jarry, avec une distribution somptueuse : la diva Nafornita en Comtesse et la piquante Florie Valiquette en Susanna se liguant au Figaro atomique de Robert Gleadow pour faire de cette soirée une folle journée !

Avec l'Orchestre de l’Opéra Royal
Sous le Haut Patronage de Madame Aline Foriel-Destezet.
Avec le Chœur Unikanti.

  • La presse

« La direction d’acteurs regorge de trouvailles qui amusent ou émeuvent dans l’instant tandis que leurs déplacements sur le plateau relèvent d’une stratégie de long terme dans laquelle les accessoires occupent une place de choix (...) c’est lui [le comte Almaviva] qui rafle la mise de cette nouvelle production sous les traits d’un Stéphane Degout à la quarantaine rugissante et luisante. » Pierre Gervasoni, Le Monde, 2 décembre 2019

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les Noces de Figaro

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment