Le dindon

du 5 avril au 23 août 2008
2 heures

Le dindon

CLASSIQUE Terminé

Pour la deuxième fois, Thomas Le Douarec monte, revisite et réinvente la mise en scène du Dindon, présentée il y a 12 ans avec succès. La mécanique dévastatrice de Feydeau est en marche. Qui sera le Dindon de la farce ?
  • Qui sera le dindon de la farce ?

Pontagnac est un brave garçon qui ne trompe jamais sa femme sans la plaindre. Mais un jour, il suit une femme dans la rue et pénètre chez elle avec la ferme intention de devenir son amant ! Mais malheureusement il tombe sur le mari, Vatelin, qui est son ami ! Quant à Vatelin, le mari de Lucienne, il risque de payer fort cher une vieille entorse à la fidélité conjugale lorsque ladite entorse, une américaine déchaînée, Maggy, refait brusquement irruption dans sa vie.

Tout irait pour le pire si un deuxième soupirant, un américain jaloux, un colonel provincial, un groom tourmenté par les sens, une épouse outragée et une sourde mélomane ne venaient encore compliquer la situation. La mécanique dévastatrice de Feydeau est en marche. Qui sera le Dindon de la farce ?

D'après Georges Feydeau, adaptation et m.e.s. de Thomas Le Douarec, assisté de Nassima Bénicou.

  • A propos de la mise en scène

C'est la deuxième fois que Thomas Le Douarec monte Le Dindon, revisite et réinvente sa mise en scène, réalisée il y a 12 ans et qui s'est terminée, une saison entière au Tristan Bernard, par un énorme succès.

Metteur en scène inclassable car éclectique, Thomas le Douarec est aussi à l'aise dans les classiques dont Le Cid de Corneille dans une version flamenco (430 représentations), Les Sorcières de Salem (250 représentations) et plus récemment Andromaque de Racine, avec, entre autres, Natacha Amal que dans les comédies avec entre autres les Monty Python's Flying circus adapté des sketchs des célèbres humoristes anglais, Des soucis et des potes (au Trévise) ou encore l'indétrônable Arrête de pleurer Pénélope (plus de 650 000 spectateurs).

Thomas le Douarec s'est même essayé à la danse et au visuel avec Sentires, un ballet flamenco et autre ovni dans le paysage théâtral comme Les Hommes viennent de Mars et les femmes de Venus (qui affiche complet depuis sa première au Gymnase).

On lui doit aussi, parmi plus d'une trentaine de mises en scène, quelques beaux succès comme : Vol au dessus d'un nid de coucou de Dale Wasserman (200 représ.) avec Bernard Tapie et André Falcon, Le Caprice de Marianne de et avec Marianne James, Du vent dans les branches de Sassafras de René de Obaldia (200 représ.), Le Portrait de Dorian Gray, etc.

C'est donc avec beaucoup de bonheur qu'il retrouve le Dindon dans une nouvelle mise en scène à La Nouvelle Eve et Jean-Baptiste Guyon pour cette nouvelle collaboration.

Sélection d’avis du public

RE: RE: Le dindon Le 27 avril 2008 à 01h50

du recaufer ringarde ,patetique il non rien inventer...

RE: Le dindon Le 22 mars 2008 à 15h10

Je reviens de voir cette pièce dans lequel j'ai plongé jusqu'à m'oublier et oublier tout le quotidien. J'ai ri, tellement ri qu'au dela de la distraction d'une pièce de théatre, c'est un bienfait physique et moral. On sort du théatre sous le charme des acteurs, de leur charisme sans omettre la beauté des actrices. Bravo à eux et merci. Babette

Le dindon Le 22 janvier 2008 à 10h44

Sublime spectacle. Cadre magnifique, personnel au petit soin, comédiens excellents. On ri du début à la fin. On pleure même de rire sur la scène final. Les comédiennes sont magnifiques. De la musique, des chansons, des comédiennes magnifiques, du rire... Que demande le peuple Un excellent rapport qualité/ Prix

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

RE: RE: Le dindon Le 27 avril 2008 à 01h50

du recaufer ringarde ,patetique il non rien inventer...

RE: Le dindon Le 22 mars 2008 à 15h10

Je reviens de voir cette pièce dans lequel j'ai plongé jusqu'à m'oublier et oublier tout le quotidien. J'ai ri, tellement ri qu'au dela de la distraction d'une pièce de théatre, c'est un bienfait physique et moral. On sort du théatre sous le charme des acteurs, de leur charisme sans omettre la beauté des actrices. Bravo à eux et merci. Babette

Le dindon Le 22 janvier 2008 à 10h44

Sublime spectacle. Cadre magnifique, personnel au petit soin, comédiens excellents. On ri du début à la fin. On pleure même de rire sur la scène final. Les comédiennes sont magnifiques. De la musique, des chansons, des comédiennes magnifiques, du rire... Que demande le peuple Un excellent rapport qualité/ Prix

Informations pratiques

Comédie de Paris

42, rue Pierre Fontaine 75009 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Pigalle
  • Métro : Blanche à 106 m, Pigalle à 311 m, Place de Clichy à 391 m
  • Bus : Blanche à 44 m, Pigalle à 309 m, Clichy - Caulaincourt à 310 m, Place de Clichy à 383 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Comédie de Paris
42, rue Pierre Fontaine 75009 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 23 août 2008

Pourraient aussi vous intéresser

- 15%
Illusions perdues

Théâtre de l'Atelier

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Le Voyage de Gulliver

Athénée Théâtre Louis-Jouvet

- 29%
Gargantua

Théâtre de Poche-Montparnasse

Spectacle terminé depuis le samedi 23 août 2008