Le crépuscule de Stefan Zweig

Théo Théâtre , Paris

Du 16 février au 07 avril 2018
Durée : 1h15

CONTEMPORAIN

,

Biopic

Trois ans après la mort de Stefan Zweig et de son épouse, un ami intime du couple pense à eux si intensément que ses souvenirs s’animent. Ce conteur va–t-il nous révéler pourquoi leur vie s’est finie si tragiquement ?
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 15,50 € au lieu de 24,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Le crépuscule de Stefan Zweig

De

Stefan Zweig

Mise en scène

Yves Chambert-Loir

,

Philippe Thourel

Avec

Yves Chambert-Loir

,

Marie Devaud

,

Philippe Thourel

Le 2 Mai 1945, à Pétropolis, petite ville située sur les hauteurs de Rio de Janeiro, un ami intime de Stefan Zweig et de son épouse, Charlotte Altman, revient dans la maison où le célèbre couple s’est suicidé trois ans auparavant. Sur la terrasse, enivré par la beauté et la quiétude de la forêt tropicale, il pense à eux si intensément que ses souvenirs s’animent ; devant lui, devant nous, Stefan et Lotte reprennent vie... Cet homme nous raconte, alors, leurs dernières heures...

Le 22 Février 1942, Stefan Zweig, vieillissant et déprimé, achève d’écrire avec sa femme, son autobiographie : le Monde d’hier. Ils évoquent ensemble son passé glorieux et deviennent, tour à tour, les personnages de quelques-unes de ses œuvres les plus célèbres : La confusion des sentiments, Lettre d’une inconnue, Le joueur d’échecs, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, La Peur et Amok ou le fou de Malaisie.

Le conteur va-t-il nous révéler pourquoi cette journée s’est finie si tragiquement ?

Avis du public : Le crépuscule de Stefan Zweig

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Pascal D. (1 avis) 19 février 2018

Un Crépuscule flamboyant L'émotion est palpable dans ce huis-clos où Stéphane Zweig vit ses derniers instants en exil près de Rio au Brésil. La pièce alterne création et reprises de très beaux textes de Zweig dans un très bon tempo. Les trois acteurs (le narrateur, Stéphane Zweig et sa femme Lotte) jouent tout en finesse. La mise en scène sobre laisse s'exprimer toute l'émotion des personnages confrontés à une période noire de notre histoire.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Jacques-yves D. (1 avis) 19 février 2018

Le crépuscule d’un dieu Pour qui adore Stephan Zweig – et c’est mon cas – cette pièce est un pur bonheur. Les acteurs nous plongent dans l’univers lumineux des écrits de Stephan Zweig et simultanément dans la douleur intime d’un couple qui voit le monde aller vers l’abîme. La construction du texte est très habile et les trois comédiens le servent avec justesse. Bravissimo !
0
0

Spectacles consultés récemment