Le Quatuor Ardeo & l'Orchestre National d'Île de France

1
2
3
4
5

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines , Montigny-le-Bretonneux

Le 29 septembre 2018
Durée : 1h30

MUSIQUE & DANSE

,

Musique classique

Soirée unique que cette rencontre entre l’Orchestre national d’Île-de-France et le Quatuor Ardeo, initiée par la Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines. Au programme John Adams, avec l’une des rares oeuvres pour orchestre symphonique et quatuor à cordes, mais également la 4ème symphonie de Beethoven, et une ouverture de soirée par le Quatuor Ardeo seul en scène.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 29 septembre 2018

 

Le Quatuor Ardeo & l'Orchestre National d'Île de France

De

John Adams

,

Ludwig Van Beethoven

Avec

Yuko Hara

,

Joëlle Martinez

,

Carole Petitdemange

,

Mi-Sa Yang

Soirée unique que cette rencontre entre l’Orchestre national d’Île-de-France et le Quatuor Ardeo, initiée par la Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines. Au programme John Adams, avec l’une des rares oeuvres pour orchestre symphonique et quatuor à cordes, mais également la 4ème symphonie de Beethoven, et une ouverture de soirée par le Quatuor Ardeo seul en scène.

Moment de grâce en perspective. Pendant deux saisons de résidence, les quatre musiciennes du Quatuor Ardeo nous ont baladés à travers plusieurs siècles de répertoire pour quatuor à cordes. Aussi à l’aise dans le Black Angels de Crumb, que dans les quatuors de Schubert ou la transcription des Variations Goldberg de Bach, elles continuent de nous enchanter par leur talent.

Pour clore deux saisons en leur compagnie, il fallait une soirée exceptionnelle. Ce sera le cas de cette rencontre au sommet entre les quatre merveilleuses musiciennes et l’Orchestre national d’Île-de-France, sous la direction de Julien Leroy.

C’est en quatuor seul qu’elles nous feront découvrir deux danses signées John Adams, extraites de John’s Book of Alleged Dances, desquelles émane un souffle de liberté, de malice et de fantaisie.

L’Orchestre national d’Île-de-France les rejoindra sur scène pour Absolute Jest, oeuvre pour orchestre et quatuor à cordes jouée pour la première fois en 2012, dans laquelle Adams multiplie les références (et révérences) aux quatuors de Beethoven et à plusieurs de ses symphonies. C’est tout naturellement avec la 4ème symphonie de Beethoven que s’achèvera la soirée.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Quatuor Ardeo & l'Orchestre National d'Île de France

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment