Le Horla

Club Dunois , Paris

Du 04 mars au 29 avril 2005

CLASSIQUE

Un personnage, peu à peu, sous l'influence rêvée ou réelle d'une entité qu'il ne peut voir, sombre dans la folie et va commettre, par bêtise, l'irréparable. Derrière cette trame à l’apparence fantastique surgissent des sujets plus brûlants : manipulation du peuple, effets de la propagande, schizophrénie, toxicomanie, hallucinations ; une vision de la solitude, de l'enfermement, du désespoir affectif, une vision de la révolte et de la paranoïa.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 29 avril 2005

 

Le Horla

De

Guy de Maupassant

Avec

Flo Beunier

,

Leticia Bignon

,

Nicolas Chelay

,

Garance Crouillère

,

Pierre Karcher

,

Olivier Petit

Mes cauchemars anciens reviennent. Cette nuit, j'ai senti quelqu'un accroupi sur moi et qui, sa bouche sur la mienne, buvait ma vie entre ses lèvres, comme l'aurait fait une sangsue. Puis, il s'est levé, repu, et moi je me suis réveillé, tellement meurtri, brisé, anéanti, que je ne pouvais plus remuer. Figurez-vous un homme qui dort, qu'on assassine, et qui se réveille avec un couteau dans le poumon, et qui râle, et qui ne peut plus respirer - voilà.

Un personnage, peu à peu, sous l'influence rêvée ou réelle d'une entité qu'il ne peut voir, sombre dans la folie et va commettre, par bêtise, l'irréparable. Dès le début, nous savons que l’histoire ne se terminera pas dans la joie et l'allégresse. Enfermé dans un asile, alors qu'il va être examiné par une communauté de scientifiques, le personnage se suicide. Il laisse un journal - que le spectateur est invité à consulter - où il annonce la fin imminente du monde. Folie ? Invasion réelle ?

Le spectacle ne tranchera pas, laissant l'histoire libre d'interprétation et d'extrapolation. Car derrière cette trame à l’apparence fantastique surgissent des sujets plus brûlants : manipulation du peuple, effets de la propagande, schizophrénie, toxicomanie, hallucinations ; une vision de la solitude, de l'enfermement, du désespoir affectif, une vision de la révolte et de la paranoïa.

Le Théâtre du Sang a ainsi choisi, pour adapter cette nouvelle (et ses deux versions antérieures) de s'approprier complètement le texte, de le moderniser, de le trancher et le retrancher, puzzle bizarre composé des reflets d'un personnage fragmenté, brisé, démultiplié : chacun de ses fragments est interprété par un comédien différent.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Horla

0 Note

5 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Marie T. (5 avis) 10 avril 2005

RE: RE: Le Horla LE HORLA FORMIDABLEMENT MISE EN SCENE PAR MR ANGEL WYVERN!!!!! ne loupez pas la derniere representation le 25 AVRIL 2005 CLUB DUNOIS!!!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Arnaud V. (1 avis) 13 mars 2005

RE: RE: Le Horla J'ai aussi assisté à cette représentation, j'ai pour ma part trouvé ça très mal joué et d'une mise en scène très pauvre. Je ne conseillerai donc pas d’y assister. Cependant c'est une troupe de jeune qui mérite de persévérer.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie T. (5 avis) 05 mars 2005

RE: Le Horla une piece interessante bonne mise en scene
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie T. (5 avis) 05 mars 2005

RE: Le Horla j ai assiste a la premiere representation du 4MARS 2005 J AI TROUVE CELA TRES BIEN JOUE PAR TOUTE LA TROUPE DU THEATRE DU SANG BRAVO A MONSIEUR ANGEL WYVERN POUR CETTE BELLE MISE EN SCENE CELA CHANGE DES VAUDEVILLES Gnan-Gnan je conseille de vite aller voir cette piece
0
0
1
2
3
4
5
Par

Marie T. (5 avis) 24 février 2005

Le Horla AYANT DEJA VU DES PIECES ANTERIEURES JOUEES PAR LE THEATRE DU SANG QUE J AI TROUVE FORMIDABLE JE SUIS IMPATIENTE D ALLER VOIR LE HORLA ET J ESPERE QUE BEAUCOUP DE MONDE VIENDRA
0
0

Spectacles consultés récemment