La réponse des hommes

1
2
3
4
5

Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier , Paris

Du 02 au 20 mars 2021
Durée : 3h40

CONTEMPORAIN

Pour sa nouvelle création, Tiphaine Raffier a choisi d’imaginer des situations fictionnelles mettant à l’épreuve certaines des normes censées guider l’action. Elle se fondera pour cela sur les sept « œuvres de miséricorde » corporelles de la tradition chrétienne (par exemple : « accueillir les étrangers » ; «  assister les malade » ; « visiter les prisonniers »), auxquelles s’en ajouteront deux autres, qui elles aussi résonnent aujourd’hui avec une acuité toute particulière : « prier pour les vivants et pour les morts ; sauvegarder la Création ».
Continuer la lecture

Places en vente prochainement

Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

La réponse des hommes

De

Tiphaine Raffier

Mise en scène

Tiphaine Raffier

Avec

Sharif Andoura

,

Guy-Loup Boisneau

,

Emile Carlioz

,

Eric Challier

,

Teddy Chawa

,

Pep Garrigues

,

François Godart

,

Clotilde Lacroix

,

Romain Louveau

,

Camille Lucas

,

Edith Mérieau

,

Judith Morisseau

,

Catherine Morlot

,

Adrien Rouyard

Comment nous orienter en matière éthique ? Traversant récemment la série filmique du Décalogue de Kieslowski, Tiphaine Raffier y a reconnu une œuvre qui ne cesse de mesurer l’intervalle entre nos actes et nos principes de conduite.

Fascinée depuis toujours par les questions que posent de tels écarts, elle voit dans le théâtre un laboratoire où jouer des distances « entre ce que l’on entend et ce que l’on voit, entre l’image et l’écrit, entre le visible et l’invisible, la matérialité du plateau et l’imaginaire du spectateur ». Il est ce « lieu qui peut à la fois séparer et réconcilier les êtres », associer la radicalité de la recherche au plaisir simple de raconter des histoires, confronter la réflexion morale aux nécessités et aux urgences de la vie concrète.

Pour sa nouvelle création, Tiphaine Raffier a choisi, suivant l’exemple de Kieslowski, d’imaginer des situations fictionnelles mettant à l’épreuve certaines des normes censées guider l’action. Elle se fondera pour cela sur les sept « œuvres de miséricorde » corporelles de la tradition chrétienne (par exemple : « accueillir les étrangers » ; « assister les malade » ; « visiter les prisonniers »), auxquelles s’en ajouteront deux autres, qui elles aussi résonnent aujourd’hui avec une acuité toute particulière : « prier pour les vivants et pour les morts ; sauvegarder la Création ». Neuf « œuvres » comme autant de défis que l’écriture devra relever, afin d’approcher « les dilemmes et les inquiétudes morales archaïques ou contemporaines qui nous habitent ».

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La réponse des hommes

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment