Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier

CONTEMPORAIN 73 %
CLASSIQUE 21 %
AUTRES GENRES 6 %
À l’affiche en ce moment
L'Enfant brûlé

du 27 févr. au 17 mars 2024

Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier
Accès handicapé (sous conditions) Bar Batignolles Librairie/boutique

  • Historique

Inauguré en 1782, le théâtre de l'Odéon, modèle d'architecture du siècle des Lumières, a été construit pour abriter la Comédie Française. Adossé au jardin du Luxembourg, au coeur du Paris rive gauche, il a été et demeure le témoin de bien des remous artistiques et politiques. Etroitement lié à l'Etat français, il est aujourd'hui l'un des cinq théâtres nationaux de France entièrement subventionnés par le ministère de la Culture.

Théâtre de l'Europe depuis 1990, l'Odéon gagne alors sa pleine indépendance avec pour mission de " favoriser le travail en commun des metteurs en scène, des comédiens, des auteurs et autres praticiens européens de l'art dramatique, en vue de créer des oeuvres nouvelles et de vivifier le patrimoine artistique de l'Europe " .

Le détachement d'avec la Comédie Française est effectif avec la nomination d'un administrateur et d'un directeur artistique maison, dont le premier est Louis Pasqual pour une durée de deux mandats de trois ans consécutifs.

L'Odéon abrite le siège de l'Union des Théâtres de l'Europe dont Giorgio Strehler est le directeur. Cette période se caractérise par l'élaboration de saisons européennes qui mettent à l'honneur les spectacles en langues étrangères surtitrés : saisons hispanique, russe, d'Europe de l'est, anglaise, irlandaise... On retiendra entre autres mises en scène celles du Balcon de Jean Genet par Louis Pasqual, du Temps et la chambre de Botho Strauss par Patrice Chéreau, des Pièces de guerre de Bond par Alain Françon et de l'Ile des esclaves de Marivaux par Strehler.

En 1994 le Petit-Odéon s'invente une nouvelle scénographie dans l'esprit d'un salon de théâtre.

En 1995, l'Odéon inaugure sa bibliothèque Jean-Louis Barrault qui offre aux lecteurs un fonds théâtral étendu à toute l'Europe. La bibliothèque est enrichie par les archives papiers, sonores et filmées du théâtre.

Georges Lavaudant a succédé à Lluis Pasqual en mars 1996. Il dirige un théâtre dont les missions ont été confirmées, tout en affirmant sa volonté de renouer avec certaines pratiques qui lui tiennent à coeur : une troupe permanente, la découverte des auteurs contemporains, un théâtre mobile, la Cabane, permettant l'exploration de formes nouvelles.

En 2007, Olivier Py succède à Georges Lavaudant à la direction de l'Odéon -Théâtre de l'Europe. En 2013, le nouvel directeur est Luc Bondy. Il décède en novembre 2015. Stéphane Braunschweig est nommé directeur du Théâtre national de l’Odéon à compter du 15 janvier 2016.

  • Les travaux

Les travaux de l'Odéon-Théâtre de l'Europe ont débuté à l'automne 2002 par le désamiantage de la salle et de la coupole qui la surplombe. La restauration proprement dite a débuté en mai 2003. Le théâtre a été inauguré officiellement le 3 avril 2006, et a ouvert au public lors de la première représentation d' Un Songe, mis en scène par Georges Lavaudant, le 27 avril 2006.

Il s'agit des plus importants travaux réalisés depuis 1930. Les installations techniques (plateau, cage de scène, dessous) ont été modernisées. La salle est désormais climatisée et restaurée pour un plus grand confort et une meilleure visibilité, les foyers du public ont retrouvé leur éclat. De nouveaux espaces d'accueil ont été installés sous le hall d'entrée, les accès handicapés sont enfin aux normes. Une mise en conformité aux nouvelles normes de sécurité a été effectuée. Les bureaux ont été rafraîchis.

L'Etat a investi 30 millions d'Euros dans cette opération, qu'il a confié à l'Etablissement de Maîtrise d'Ouvrage des Travaux Culturels (EMOC) et à Alain Charles Perrot, architecte en chef des monuments historiques.

  • Accueil du public

Grande Salle
Entrée du public : 20m après le 8 boulevard Berthier

Petite Salle
Entrée du public : 38 boulevard Berthier

Toutes les salles (et leurs dépendances) sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, merci de le préciser avant votre commande au 01 40 13 84 65 (pour vérification des disponibilités).
Des casques sont aussi à la disposition du public malentendant auprès des hôtesses du théâtre.
Un bar est ouvert 1h30 avant et après les spectacles.
Une librairie est également à votre disposition avant et après les représentations, ainsi que pendant les entractes.

La salle a une jauge de 470 places.

Consultez également la programmation au Théâtre de l'Odéon, place de l'Odéon.

Prochainement au Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier

mars 2024 (1)
avril 2024 (1)
mai 2024 (2)
juin 2024 (1)
L'Enfant brûlé
du 27 févr. au 17 mars 2024
2h15
CONTEMPORAIN Théâtre dramatique Offre adhérent 31,5 - 40 €
  • De : Stig Dagerman
  • Mise en scène : Noémie Ksicova
  • Avec : Lumir Brabant, Vincent Dissez, Théo Oliveira Machado, Cécile Péricone

Pour son troisième spectacle, la jeune metteuse en scène Noëmie Ksicova adapte un roman de Stig Dagerman, L’Enfant brûlé. À la mort de sa mère, son fils de vingt ans, Bengt, transforme sa souffrance en violence et la retourne contre le monde, avec une mauvaise foi et une fébrilité toute adolescente.

Jours de joie
du 20 avr. au 5 mai 2024
2h15
CONTEMPORAIN Société Offre adhérent 31,5 - 40 €
  • De : Arne Lygre
  • Mise en scène : Stéphane Braunschweig
  • Avec : Virginie Colemyn, Cécile Coustillac, Alexandre Pallu, Pierric Plathier, Lamya Regragui Muzio, Chloé Réjon, Grégoire Tachnakian, Jean-Philippe Vidal

Après Nous pour un moment, Stéphane Braunschweig poursuit son compagnonnage artistique avec l’auteur norvégien Arne Lygre et monte sa dernière œuvre, créée à Oslo avec un grand succès en 2021. Une pièce qui porte un regard acéré sur nos liens avec nos contemporains.

Oui de Thomas Bernhard
du 24 mai au 15 juin 2024
1h30
CONTEMPORAIN Seul(e) en scène Bientôt en vente
  • De : Thomas Bernhard
  • Adaptation : Claude Duparfait, Célie Pauthe
  • Mise en scène : Célie Pauthe
  • Avec : Claude Duparfait

Deux êtres presque anéantis de solitude dans un village perdu de Haute-Autriche se rencontrent. Par son écriture hypersensible, musicale, d’une acuité implacable, Thomas Bernhard scrute l’élan aussi bien que l’échec qui lient cet homme et cette femme. De cette spirale rétrospective, hantée par la mémoire de la Persane, Célie Pauthe et Claude Duparfait font un spectacle sur le rêve de « l’être vital » sur l’abandon, et sur la charge de cruauté que nourrit toute intimité.

Informations pratiques

Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier

8, boulevard Berthier 75017 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Batignolles Librairie/boutique
  • Métro : Porte de Clichy à 138 m
  • RER : Porte de Clichy à 338 m
  • Tram : Porte de Clichy - Tribunal de Paris à 213 m
  • Bus : Porte de Clichy à 35 m
  • Entrée du public : angle de la rue André Suarès et du Bd Berthier.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier
8, boulevard Berthier 75017 Paris
À l’affiche en ce moment
L'Enfant brûlé

du 27 févr. au 17 mars 2024

Aussi à l’affiche cette saison
Jours de joie

du 20 avr. au 5 mai 2024

Oui de Thomas Bernhard

du 24 mai au 15 juin 2024

Les plus grands succès

Ces spectacles ont fait un succès dans ce lieu ces 20 dernières années !

  • Le Roi Lear

    2006-2007

  • Tartuffe

    2014-2016

  • La réunification des deux Corées

    2013-2015

  • Saïgon

    2018-2019