La poubelle au roi dormant

Aktéon , Paris

Du 09 septembre au 15 novembre 2017
Durée : 45 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Maternelle

,

Primaire

Un thriller moyenâgeux burlesque autour du gaspillage alimentaire. À partir de 5 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 15 novembre 2017

 

La poubelle au roi dormant

De

Margaux Gorce

,

Caroline Le Lausque

Mise en scène

Anne Morier

Avec

Margaux Gorce

,

Caroline Le Lausque

À partir de 5 ans.

  • Se poser la question du gaspillage

Le Roi dort et ne se lève plus. Poubelles et potagers sont pillés. La nuit, les cuisines semblent habitées. Au château, la Reine est dépassée. Entourée de personnages passablement incompétents, elle mène l’enquête. Bourré d’anachronismes, le spectacle met en scène un roi aux problématiques très actuelles. Il est extrêmement préoccupé par le gaspillage alimentaire et le désir d’une consommation raisonnée et mieux répartie des denrées. Et ce dans un château où l’on ne se pose aucunement la question du gaspillage...

Par la Cie la Petite main

Décor : Pierre Ravenel, avec la collaboration de Perrine Bailly
Costumes : Barbara Ouvray
Musique : Youen Le Thellec avec la voix de Fabrice Bressolles.

  • Note d'intention

La Poubelle au roi dormant est né d’un désir commun d’aborder la question du consommer autrement. Parce que nous sommes également enfants, parents, citoyens, nous avons décidé de nous emparer de cette problématique actuelle et sociétale par le biais de notre métier : le spectacle vivant.

Il nous semblait important de ne pas basculer dans un propos trop didactique ou moralisateur. Nous avons donc réfléchi en terme de spectacle : La Poubelle au roi dormant est d’abord pensé pour et par le théâtre. Il a une esthétique, un visuel forts, pensés autour du recyclage. Les décors sont en bois de récup’, palettes de chantier désossées et retravaillées. Les costumes intègrent également cette idée de matériaux de récup’ avec des éléments en papier Kraft, papier bulle, carton, tissus réutilisés et transformés. C’est l’identité même de cette pièce qui est construite autour du consommer autrement.

L’idée de nous placer dans un château plus ou moins imaginaire permet, quant à elle, d’introduire une distance dans la réflexion, de participer à la création d’un univers ludique. Bourré d’anachronismes, le spectacle met en scène un roi aux problématiques très actuelles. Préoccupé par le gaspillage alimentaire et les inégalités que cela engendre, le Roi rêve d’une consommation raisonnée et mieux répartie des denrées. Tout cela dans un château où personne n’a conscience de l’impact d’un tel gâchis.

En outre, la galerie de personnages burlesques qui y évolue nous permet d’aborder cette lourde problématique du consommer autrement par le rire. Nous sommes convaincues que le rire est l’un des meilleurs vecteurs de réflexion. Il fonctionne comme un détonateur : il tourne en ridicule, pointe des aberrations et fait appel à l’intelligence du spectateur. Tout cela sous couvert de légèreté. Le rire est par ailleurs un excellent fédérateur. Or, nous avons besoin de nous fédérer pour faire changer les choses, non ?

La Poubelle au roi dormant ne donne pas de solution à proprement parler. Mais le spectacle distille des idées, des clés pour réfléchir et échanger autour du consommer autrement. Il est donc idéal pour introduire une discussion et un travail sur le gaspillage alimentaire.

Caroline et Margaux

  • La presse

« Sans le moindre propos didactique, mais avec un sens du dialogue et de l'humour qui fait mouche, et deux comédiennes parfaites dans l'interprétation de leur personnage burlesque, ce spectacle est une agréable surprise. Du jeu pour du vrai théâtre comique... » Télérama TT

« Un jeu d’acteurs assez remarquable. Ce « thriller moyenâgeux », a tout pour plaire entre moments de rires, situations décalées et chansons. » La Presse de Gray

« Sensibilisation par la culture. L’environnement est abordé par le spectre de la culture. La rencontre a permis d’aborder la question du recyclage de manière ludique. » L’Est Républicain

« A l’Akteon théâtre, se joue jusqu’au 26 juillet une pièce désopilante, à mi chemin entre la fresque moyenâgeuse et l’ode anti gaspillage qui fait réfléchir et pouffer simultanément. Mention spéciale aux deux actrices – Margaux Gorce et Caroline Le Lausque – de la compagnie la Petite Main sachant insuffler un vent de folie à cette histoire moins légère qu’il n’y parait. » Le Paris des Lardons

Avis du public : La poubelle au roi dormant

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Beatrice M. (4 avis) 10 septembre 2017

Bien ,manque un peu la participation des enfants ,ils aiment bien qu'on les sollicite en .
0
0

Spectacles consultés récemment