La clef de Gaïa

Théâtre des Mathurins , Paris

Du 21 septembre au 31 décembre 2017
Durée : 1h10

CONTEMPORAIN

,

Conte

,

Coups de coeur

Un voyage poétique et humoristique entre les cultures, les générations et les perceptions. Un conte moderne pour tous...
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 22,50 € au lieu de 31,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

La clef de Gaïa

De

Lina Lamara

Mise en scène

Cristos Mitropoulos

Avec

Pierre Delaup

,

Lina Lamara

,

Marc Ruchmann

  • Conte moderne

Sous une tente berbère, trois personnages et deux histoires s’entremêlent.

Dans le désert, un homme conte ses récits de voyage.

Entre la France et l’Algérie, Gaïa se retrouve face à ses souvenirs d’enfance. Elle se rappelle de Mouima, sa grand-mère berbère.

Sous cette tente berbère, le passé de Gaïa et les contes du voyageur se bousculent tandis que la musique et les chants deviennent des passerelles entre ces deux fragments. Un voyage poétique et humoristique entre les cultures, les générations et les perceptions. Un conte moderne pour tous...

  • Note d'intention

Quand on me demande d’où je viens, je suis toujours tentée par l’envie de simplement mentionner ma ville natale, Lyon, ou de répondre : je suis d’origine algérienne, berbère, italienne, et aussi perse. Pourtant, au fond j’aimerais dire : je viens de partout, car je m’adapterai partout. Tous les matins, je migrerai vers une pensée nouvelle !

Je nais Lina Lamara en 1982 à Lyon, mais n’aurais-je pas pu être Elisabeth de Santos d’origine portugaise immigrée à Vienne ?

Aujourd’hui, tout le monde semble prêt à accueillir une paix universelle. Pourtant, le sentiment de rejet de l’autre est toujours plus fort. Pourquoi ?

La Clef de Gaïa est apparue comme une évidence, une envie fulgurante de parler de nous, des Hommes, de nos histoires, de notre lien.

Ainsi, j’ai repris des fragments de mon passé et de mes souvenirs pour créer une autre matière à partir de ceux-ci. La musique a toujours été pour moi un organe essentiel. Il était donc indispensable de l’intégrer à cette oeuvre.

Une tente berbère pour évoquer les racines, les nomades, un conteur pour les rêves, une mémé immigrée, une jeune femme et la musique pour universalité.

Comme une soirée au coin du feu, je souhaite que La Clef de Gaïa soit un moment où on laisse le temps se reposer.

Lina Lamara

  • La presse

« Passant avec virtuosité de son propre personnage à celui de Mouima, Lina Lamara nous invite à un voyage entre humour et poésie » Télérama

Avis du public : La clef de Gaïa

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

BOUTAIEB K. (1 avis) 15 février 2016

Super spectacle Et en plus un bon accueil par l'équipe du Théâtre. Merci
0
0

Spectacles consultés récemment