L'homme de plein vent

1
2
3
4
5

Théâtre de la Bastille , Paris

Du 09 au 26 mai 2023
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Burlesque

,

Théâtre dramatique

Pierre Meunier livre un combat comico-tragique contre la loi de la gravité et tente obstinément de gagner de la hauteur. La re-création d’un spectacle fondateur d’un poète de la scène.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 28,50 €,21 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

L'homme de plein vent

De

Pierre Meunier

Avec

Pierre Meunier

,

Jeff Perlicius

,

Hervé Pierre

  • Au croisement du comique burlesque et de la métaphysique

L'Homme de plein vent fut créé en 1996 au Festival d’Avignon. Vingt-six ans plus tard, Pierre Meunier et Hervé Pierre remontent leurs manches sous le regard de l'artiste Marguerite Bordat. Malgré le poids des années, l'inénarrable duo métaphysique Leopold Von Fligenstein et Kutsch reprend de l'altitude pour savourer des gouttes d'air et causer gravitation. Mais la paix en suspension est fragile et les voilà bientôt de retour sur le plancher des vaches, où il leur faut composer avec la folie des boulets, se faufiler à travers un ballet de tuyaux, prendre garde aux caillasses en chute libre ou dompter un gigantesque ressort mangeur de boulons.

Un spectacle plein d'humour dans lequel deux magnifiques poètes s'épuisent à libérer la matière et nos corps de la lourdeur qui les cloue au sol.

Christophe Pineau

  • Une re-création

Ils sont deux, comme Don Quichotte et Sancho Pança. L’un, Léopold (Pierre Meunier), révolté par la dictature de l’inertie et la pensée terre-à-terre, met toute son énergie dans l’envol : question de ténacité, pense-t-il ! Pour l’autre, Kutsch (Hervé Pierre), vérificateur des poids et mesures défroqué, notre masse va de soi, mais il emboîte le pas à son camarade — sait-on jamais ? se dit-il.

Dans un décor de poulies, de cordes, de barres horizontales et de contrepoids, les deux gaillards font tout pour se hisser au-dessus du plancher des vaches, joignant le geste à la parole. L’écrivain, acteur et metteur en scène Pierre Meunier remet au plateau, sous le regard de Marguerite Bordat, ce spectacle créé en 1996. Léopold et Kutsch ont donc vingt-quatre ans de plus — et l’assument — mais ils sont plus déterminés que jamais à ne pas lâcher le morceau contre la pesanteur du monde.

Au croisement du comique burlesque et de la métaphysique, L’Homme de plein vent « version 2020 » encourage à remonter ses manches pour s’extirper de tout ce qui nous rabaisse, nous cloue au sol, nous étouffe.

Réjouissant et salutaire.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'homme de plein vent

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment