L'air de Paris

du 7 novembre 2000 au 11 mars 2001

L'air de Paris

Attention changement de distribution à partir du 20 février Patrick Dupont sera remplacé par Olivier Benard.
Marie, jeune provinciale, ( Manon Landowski) a refusé d'épouser le riche fiancé que son père lui avait choisi. Elle s'enfuit pour Paris. Elle se retrouve dans le décor d'un vie

Le spectacle
Note d'intention du metteur en scène
Note d'intention de l'auteur

Le spectacle

Marie, jeune provinciale, (Manon Landowski) a refusé d'épouser le riche fiancé que son père lui avait choisi. Elle s'enfuit pour Paris. Elle se retrouve dans le décor d'un vieux dancing, à l'enseigne de " L'Air de Paris ", dont le maître de cérémonie est un étrange personnage. Il connaît son boniment par cœur et vante, mécaniquement, les charmes de Paris, qui n'ont pour lui plus aucun secret. Pour faire plaisir à Marie, il transforme le lieu, tel un magicien, et redonne des couleurs au décor. Nous sommes ainsi plongés dans un monde onirique où la chanson et la danse sont reines.

Dans le petit monde de " l'Air de Paris ", on retrouve, parmi des couples chantant et dansant, Solange, la mémoire d'un Paris peut-être oublié. Elle y côtoie le peintre de Montmartre, Julie la Rousse et Prosper, le roi du macadam. Venue pour conquérir Paris, Marie sera finalement conquise par Paris ! A travers une promenade sous les ponts ou sur les toits de Paris, puis dans les quartiers les plus célèbres de la capitale, nos protagonistes interprètent les grandes chansons qui font la gloire de Paris.

Dans la grande tradition de la revue parisienne, les paroles de certaines d'entre elles ont été transformées. Ce genre fait ainsi, à l'aube du XXIème siècle, son retour en fanfare et en musique. Un spectacle reprenant des airs de jadis, orchestrés au goût du jour par Roland Romanelli. L'occasion de redécouvrir, mais aussi de faire découvrir, des classiques de notre répertoire, en se laissant mener dans le monde magique de " L 'Air de Paris ".

Note d'intention du metteur en scène

L'air de Paris retrouvé grâce aux airs de Paris ! A quoi tient le charme, l'attraction, l'éblouissement de Paris, ville multiple ? Marie arrive de sa province et connaît ce moment vécu par tous, du coup de foudre pour Paris. Paris, ville joyeuse et belle, certes, mais aussi inquiétante et mystérieuse, séductrice et bariolée. Redécouvrir de nos jours, en ce début de millénaire confus de son monde multimédia, ce charme inégalé à travers des chansons de ce siècle. Aller de l'avant sans oublier nos racines et les résonances que chaque chanson éveille en nous. Quel beau défi ! !

La musique porte et emporte. La revue musicale est à redéfinir. Elle combine musique, théâtre et danse pour nous raconter notre vie en faisant appel à des chansons connues de tous. La mission du théâtre n'est-elle pas de nous faire voyager dans un monde inconnu et moderne ? Allons donc à Paris !

Thierry HARCOURT

Note d'intention de l'auteur

En France, tout finit par des chansons. Tout peut également recommencer grâce à des refrains qui, longtemps après que les poètes ont disparu, courent encore dans les rues. A l'heure du retour en force de la comédie musicale, dont on doit se réjouir, il ne faudrait pas oublier pour autant un genre qui a fait les beaux soirs de Paris : la Revue. Le principe de cette forme de spectacle, dont les maîtres s'appelaient Rip, Jacques-Charles, Albert Willemetz et Yves Mirande, est extrêmement simple : un fil conducteur, des scènes joyeuses, tendres ou poétiques et surtout, des chansons.

" L'Air de Paris" vous permet de retrouver une quarantaine de succès du vingtième siècle, évoquant la ville lumière, encore présents, j'en suis sûr, dans un coin de votre mémoire. Chacun d'entre eux a été soigneusement adapté à l'air du temps par Roland Romanelli, qui dirige également l'orchestre mais ne délaisse pas pour autant son légendaire accordéon. Ambassadeur de la création française, mais aussi de la tradition parisienne dans le monde entier, Pierre Cardin nous soutient avec enthousiasme dans cette aventure. Il connaît également toutes ces chansons par cœur. Thierry Harcourt a été élevé à la dure école de la comédie musicale anglaise et américaine. Ils demeurent néanmoins, au fond de leur cœur, des " gamins de Paris", de vrais " Titis". Manon Landowski, elle, possède les qualités pour assurer la relève des "meneuses" de jadis.

Oubliez, l'espace d'une soirée, la pollution qui nous menace et fredonnez, avec eux, ces airs éternellement purs.

Jacques PESSIS

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Espace Pierre Cardin (Théâtre de la Ville)

1, avenue Gabriel 75008 Paris

À l'italienne Bar Champs-Elysées Librairie/boutique Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Champs-Élysées - Clemenceau à 160 m, Concorde à 453 m
  • Bus : Champs-Élysées - Clemenceau à 216 m, Concorde à 370 m, Rond-Point des Champs-Élysées - Matignon à 384 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Espace Pierre Cardin (Théâtre de la Ville)
1, avenue Gabriel 75008 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 11 mars 2001

Pourraient aussi vous intéresser

- 16%
Music-Hall Colette

Tristan Bernard

L'Oiseau paradis

Paradis Latin

- 42%
La Crème de Normandie

Gymnase Marie Bell

Mamma Mia !

Casino de Paris

Spectacle terminé depuis le dimanche 11 mars 2001