Kader Attou - Symfonia piesni zalosnych

Théâtre des Sources , Fontenay-aux-Roses

Le 25 novembre 2022
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

Avec les ados

,

Musique classique

,

Festival Kalypso

,

Hip-hop

Le chorégraphe Kader Attou franchit un cap avec Symfonia piesni zalósnych où le hip hop se frotte à la puissance de la musique de Górecki. Dès 11 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 20 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Kader Attou - Symfonia piesni zalosnych

De

Henryk M. Gorecki

Chorégraphie

Kader Attou

Avec

Aïda Boudrigua

,

Amine Boussa

,

Capucine Goust

,

Erwan Godard

,

Salem Mouhajir

,

Loulia Plotnikova

,

Sébastien Vela Lopez

,

Nicolas Majou

Dans le cadre de la 10ème édition du festival Kalypso.

Dès 11 ans.

  • Quand le hip-hop, la danse indienne, contemporaine, le cirque et l'art graphique se rencontrent

Kader Attou, maître du hip-hop, découvre, bouleversé, la Symphonie n°3 dite des chants plaintifs du compositeur polonais Henryk Górecki, écrite en hommage aux victimes du nazisme. Il crée Symfonia Pieśni żałosnych, porté par dix danseurs, avec le désir d’inscrire sa danse dans la puissance émotionnelle de cette partition. La chorégraphie frappe par sa puissance émotionnelle et sa soif de vivre.

Au dépouillement de la musique fait écho une gestuelle pure, au fil ténu des mélodies répond une danse qui dessine des cycles de vie, élevant les corps vers la lumière et l’espoir.

C’est puissant et envoûtant.

En 1994, Kader Attou entend la Troi­sième Symphonie de Górecki. Cette œuvre rendue célèbre dans le monde entier par l’enregistrement de la sopra­no Dan Upshaw, le bouleverse par sa puissance et sa beauté. De ce choc esthétique, il crée en 2010 un spectacle basé sur l’intégralité de la partition, où il réhabilite le désir du compositeur de la considérer comme un hommage à la mère, à la femme, à celle qui porte en elle l’origine de la vie. Dix ans plus tard, ses cheminements d’homme et d’artiste le conduisent à revisiter sa propre cho­régraphie.

  • La presse

« Les trois mouvements de la pièce offrent une véritable traversée, entre accumulations, courses, suspensions et vibrations que vient magnifier la lumière et toucher une certaine grâce, encore inédite dans le hip-hop. » La Terasse

« (…) un spectacle qui bouleverse les spectateurs. Il y a des fulgurances dans cette pièce. Et celles-ci viennent du hip hop : freezes dans la diagonale, effets stroboscopiques créés par l'électricité corporelle, entrées et sorties à faire vibrer le sol de béton simplement recouvert d'un tapis. » Marie-Christine Vernay, Libération, 2010

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Kader Attou - Symfonia piesni zalosnych

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

MARIELLE R. (1 avis) 14 décembre 2013

IL ATTEINT SON SPIRITUEL, C'EST DANS NOTRE CORPS
0
0

Spectacles consultés récemment